logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 2h20 sur TF1

– Si je devais être malade, je l'aurais déjà attrapée.
– Tu es peut-être porteur sain. 10 à 15 % de la population est porteur sain.
– Donc je peux venir à côté de toi.
– Oui. Très bonne logique. Tu peux venir. Gémissements
– T'as vraiment pas l'air bien. M. Delcourt va appeler les pompiers. On va à l'hôpital.
– Je veux pas. J'aime pas l'hôpital. Mon père est mort à l'hôpital. Tu te trompes.
– Si, il est mort. Il est comme Lola. Il est dans ma tête.
– Tu mélanges tout à cause de la fièvre.
– La confusion mentale, c'est un des symptômes de la méningite. Avec la fièvre, la raideur de la nuque et les maux de tête.
– Tu sais que je t'aime ?
– Oui. Je sais.
– Quand on aime quelqu'un, on a peur de le perdre. Ça me ferait beaucoup de peine de te perdre.
– Sûrement, oui.
– Tu te souviens quand j'étais dans le coma ?
– Oui. Tu t'es occupé de moi. Je venais tous les jours, et je te parlais de l'espace. Je t'ai fait une déclaration d'amour.
– Ça m'a beaucoup aidée. Maintenant, c'est à moi de t'aider.
– Pourquoi j'appelle ? Vous êtes des abrutis, dans la police. Vous pouvez pas le retrouver ? Il a 15 ans, il est autiste, il a sûrement une méningite. Le portable vibre. Nour ? T'as des nouvelles ? T'es avec lui ? Comment il va ? OK. D'accord, j'arrive. Je vous rejoins à l'hôpital. J'arrive.
– Victoire Lazzari est loin d'être guérie.
– Ses constantes sont alarmantes. Si elle rechute, son coma sera irréversible.
– Et sa soeur ?
– Son état se dégrade moins vite, mais il y a aucune amélioration.
– On peut pas les laisser s'enfoncer comme ça.
– La bactérie résiste aux antibiotiques. Il faut tenter un nouveau protocole. pas ce traitement expérimental.
– Si. Il fonctionne, et ça peut les aider.
– Sa mise sur le marché a été refusée. Il y a une raison.
– On pourrait l'avoir quand ?
– Dans quelques heures. Le labo peut envoyer les doses en urgence.
– Evidemment. Une aubaine pour eux. Des cobayes.
– Vous avez lu les comptes-rendus des tests précliniques ?
– Vous avez vu les taux de réussite ?
– J'ai vu les effets secondaires, les crises cardiaques.
– On a une chance de les sauver.