logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 2h20 sur TF1

– On est dans un climat sain. Ils prennent le temps de se lever, de manger. Ils seront un peu en décalage, c'est évident. Les téléphones portables, les ordinateurs, ils s'en fichent.
– C'est des extraterrestres.
– Oui, un peu. qui parlent et qui sont contents.
– Et qui n'ont jamais été notés pour leur travail scolaire. Pour la 1re fois cette année, Alexia suit des cours par correspondance en maths et en français.
– "Bon travail, Alexia. Attention à l'orthographe et à la conjugaison." Sans blague ? Elle rit. Alexia ne se relit pas. Elle lit vite les cours. Elle fait ses devoirs. Et elle remballe. Elle ne se relit pas. Je ne vais pas le faire à sa place. C'est son travail, pas le mien.
– Ca, Sandrine sait très bien le faire. C'est pas du tout quelqu'un qui est dans l'assistanat. Elle les laisse se débrouiller. Mais elle rattrape le coup, si ça dérape. Et ils le savent.
– L'instruction en famille, c'est venu d'elle ?
– Il fallait que ça vienne d'elle. La charge de l'instruction repose principalement sur elle. Si elle n'avait pas été volontaire, ils auraient dû aller à l'école. Elle s'est sentie capable de le faire. Ce qu'elle voyait à l'extérieur ne lui convenait pas. Donc, on est allés vers ça. Et moi, j'ai confiance en elle. Mais je sais bien qu'elle n'est pas institutrice. On sait avec quelles armes on peut jouer.
– Et dans le domaine des méthodes alternatives, les armes SOITÏ nombreuses. Une liberté de mouvement surveillée par l'Education nationale. Un inspecteur vient chaque année contrôler ces familles. Alexia se prépare à cette épreuve redoutée autant par elle que par sa mère. A 200km de là, dans une petite ville aux portes de la Camargue, Vincent Besin, jeune retraité, et sa femme Nélie, médecin, ont fait un choix différent. Ici, c'est un père attaché à l'école traditionnelle qui fait la classe à sa fille, depuis 4 ans.
– On met une nappe pour se mettre dans l'ambiance de la classe.
– Faut la laver.
– T'es pas obligée d'écrire dessus, non plus. Je ne suis plus le papa. C'est fini, là. Je suis le professeur. Un professeur un peu gentil, mais je suis un prof, avec des ennuis de prof.