logo Le moteur de recherche de la télé

Une mort prématurée

New York Unité Spéciale


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 0h40 sur TF1

– Elle comptait, pour lui. Il avait l'avenir devant lui.
– Vous avez dit l'avoir entendu.
– Oui, j'ai dit ça.
– Vous l'avez pas entendu partir.
– Non, mais la dernière fois, j'étais sûre et j'avais tort. Ce que j'ai fait à Sean est impardonnable. J'ai dit au jury que c'était lui. Je l'ai pointé du doigt en disant : "Il m'a violé." Et j'avais tort.
– Si à l'époque vous aviez tort, vous vous trompez peut-être encore.
– Si Sean était là...
– Il l'aurait tuée ?
– Objection !
– Je reformule. Vous vous sentez responsable du meurtre d'Ashley ?
– Pardon ?
– C'est votre faute si votre fille est décédée. Vous avez envoyé Sean en prison, où il a été maltraité et abusé sexuellement. Tout ça à cause de vous. Il a appris à devenir violeur.
– Y a-t-il une question ?
– Venez-en au fait.
– Si vous n'aviez pas eu tort, en identifiant cet homme, il y a 16 ans, il n'aurait pas tué Ashley.
– C'est faux.
– Dans votre esprit, s'il a tué Ashley, vous l'avez tuée aussi. C'est trop douloureux à accepter et c'est pour ça... que vous ne vouliez pas témoigner. Sanglots
– Je l'ai envoyé en prison. A chaque fois qu'il a été... tabassé ou violé... c'était ma faute. Je l'ai transformé en violeur, en monstre. Et c'était... ma faute. C'est moi, la coupable.
– Si vous dites ça... vous pensez qu'il l'a tuée. Ce qui veut dire que vous êtes sûre d'avoir entendu la voix de Sean, le soir du meurtre, vers minuit. N'est-ce pas ?
– Oui.
– Aussi terrible que ce soit, bien joué.
– Espérons que le jury suivra.
– Buchanan a reçu le message.
– Me Barba...
– Concluons un arrangement.
– Trop tard.
– Il plaidera coupable pour homicide involontaire.
– Il prendrait seulement 5 ans ? Je n'ai pas de temps à perdre.
– Vous, non. Mais lui, il a perdu 16 ans. S'il en purge 5 de plus, ça fera 21 ans passés en prison. Mais remettez-vous-en au jury.
– Meurtre au 2d degré. Il prendra au moins 15 ans.
– D'accord.
– Il fera une déclaration. Tout le monde doit savoir que là, on ne s'est pas trompés.
– Sean Roberts, vous plaidez coupable. Est-ce vrai ?
– C'est en connaissance de cause et volontairement ?
– On vous a incité ou forcé à plaider coupable, aujourd'hui ?