logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 7h10 sur France 2

– Il y a un joli paragraphe consacré à notre rapport à la nature sous la plume d'I.Autissier, S.Tesson et d'autres. Vous allez croiser un apprenti pizzaiolo. C'est en réalité un journaliste. A bord d'un camion à pizza, dans l'Oise, il a rencontré une France aux fins de mois difficiles, entre les usines qui ferment et les mauvaises nouvelles. Quand On découvre un trou inexpliqué de 12 euros dans la caisse, c'est une mauvaise nouvelle. Dans le camion, il vaut mieux porter des vêtements qui ne sont pas sombres car la farine tache vite. Parmi les secrets du métier, il ne faut jamais court-circuiter l'ordre des commandes. C'est un coup à se mettre La clientèle fait toujours la même blague. "Je voudrais un couscous et un cassoulet." En fait, il prendra une calzone. Le lendemain, dans le village d'à côté, un client fera mais avec une choucroute. On demande au pizzaiolo les résultats d'un concours. Il veut rester modeste, mais il est content de sa place aux championnats de France de pizza. Il a terminé 27e sur 110. Le 1er prix, c'est 9 euros, dans ce camion à pizza. Ils vont vendre ce soir 19 pizzas. C'est peu, mais il y a une explication à tout. En début de mois, les gens ont de l'argent sur leur compte. C'est là qu'ils achètent le plus de pizzas. La 3e semaine, les gens n'achètent plus. Ils ont trop dépensé. Les dernières semaines, ils reviennent prendre une pizza s'il leur reste quelque chose. Le camion à pizza a sa page Facebook. David a hésité avant de créer la page pour que des concurrents ne marquent pas des saloperies. Il n'a pas encore eu le temps de créer sa page Instagram. est un balcon sur la France. On peut y croiser une vieille dame qui dit qu'elle commandera une pizza la prochaine fois que son petit-fils sera chez elle. On peut commander une pizza sans merguez et sans poivrons... Si vous travaillez dans un ministère, si vous êtes ministre, abonnez-vous à ce magazine, Zadig. Ça parle de la France.
– Laurent Bignolas : Merci. Bonne journée. Et surtout, la santé! quand on partait sur les chemins, à bicyclette...
– Laurent Bignolas : Vous allez comprendre pourquoi on a choisi cette petite chanson.