logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 7h10 sur France 2

– En 1949, seuls 297 foyers possèdent un poste de télévision.
– E.Colin: A.-S.Lapix et L.Delahousse vous donnent rendez-vous ce soir, à 21h. Une soirée spéciale à suivre sur notre antenne pour célébrer cet anniversaire. On termine avec ces images impressionnantes du piton de la Fournaise. Le volcan de La Réunion est entré en éruption pour la 2e fois cette année. L'éruption intervient après un mois de mai très agité, marqué par plus de 332 séismes et 229 effondrements dans le massif, signe d'une activité volcanique importante.
– Laurent Bignolas : Quand même!
– E.Colin: Qu'est-ce que je dois dire?
– Laurent Bignolas : D'abord, merci pour ces infos et ces images. On file à Moscou retrouver D.Derda. L'actu nous emmène en Russie. Bonjour. On parle encore d'une grande mobilisation en faveur d'un journaliste russe arrêté la semaine dernière puis libéré mardi. La presse a fêté sa libération.
– Dominique Derda : Bonjour. Ce journaliste d'investigation est la bête noire de la mairie de Moscou. Il enquête essentiellement sur la corruption, la collusion entre les élus, les hauts fonctionnaires, les policiers et des membres du crime organisé. Ses enquêtes lui valent régulièrement de nombreuses menaces. Quand il a été arrêté et accusé de trafic de drogue jeudi dernier, tout le monde a compris qu'il s'agissait d'un règlement de comptes de le faire taire. De nombreuses voix se sont élevées pour réclamer sa libération. En Russie, chose exceptionnelle, le pouvoir a reculé. Les charges qui pesaient contre lui ont été levées et il a été remis en liberté.
– La manifestation, comme souvent, était interdite. Alors, après les sommations d'usage, les forces de l'ordre n'ont pas tardé à embarquer par centaines ceux qui se trouvaient là. Plusieurs milliers de Moscovites étaient rassemblés là pour dénoncer les agissements de la police dans une affaire qui, pendant près d'une semaine, a vu s'affronter les médias russes et le pouvoir. Chose exceptionnelle cette fois, c'est le pouvoir qui a été contraint de reculer. Tout a commencé jeudi dernier avec l'arrestation d'Ivan Golounov, de 36 ans qui, sur un site d'information indépendant, décrit depuis des années la corruption qui règne à la mairie de Moscou et au sein de la police.