logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 7h10 sur France 2

– Qu'est-ce qu'il y a de nouveau?
– Sibeth Ndiaye : Le temps de la décision publique est toujours long. Il faut mettre autour de la table les villes, les entreprises, les supermarchés qui vont vendre des bouteilles de lait en plastique, les éco-organismes, chargés du recyclage... Il faut faire converger ces différents acteurs. Ce n'est pas évident. En matière d'écologie, nous avons souhaité enlever une crainte. Les Français sont très convaincus du fait qu'il faut polluer moins la planète, les sols, l'air et l'eau. Ils sont convaincus que le réchauffement climatique est le fléau du XXIe siècle. En même temps, ils ont peur. Ils se disent qu'ils vont payer à titre individuel ces changements.
– César Roux : C'est souvent ce qu'on leur a demandé.
– Sibeth Ndiaye : On veut embarquer tout le monde dans la transition écologique, que cette transition ne soit pas punitive, mais que chacun y participe à son niveau. C'est l'une des annonces du Premier ministre, hier après-midi: expliquer comment nous allons changer les aides pour rénover le logement et avoir des gains, en matière de chauffage, par exemple. Il s'agit de les concentrer sur les populations les plus modestes. C'est une annonce forte. On avait un crédit d'impôt destiné à ceux qui paient des impôts. On n'avait pas forcément une aide efficace pour les ménages
– César Roux : Le Premier ministre y croit. C'est la nouveauté?
– Sibeth Ndiaye : Il l'a dit avec beaucoup de sincérité. Ça correspond à la droiture d'E.Philippe que d'admettre les choses où il a pu évoluer. Il l'a dit avec sincérité. L'écologie n'était pas son combat premier. Il a évolué avec la société. C'est aussi le cas sur la PMA.
– César Roux : On va en parler, mais on est à 4 jours du bac. Le Premier ministre a fait une sacrée impasse sur les économies, le financement. Comment allez-vous financer les mesures confirmées? 24 élèves par classe, une maison de services publics, les mesures sur la dépendance... Pourquoi être allé si peu dans le détail sur le financement de ces mesures?
– Sibeth Ndiaye : Ça fait 2 mois qu'on nous reproche de ne pas être assez détaillés.