logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 1h50 sur TF1

– Elle m'a veillé toute la nuit, la pauvre.
– En attendant, prenez ces antidouleurs et je vais chercher ce qu'il vous faut à la pharmacie.
– Merci. Vous êtes adorable.
– Quelle surprise ! Je ne pensais pas que cette vieille carne pouvait tomber malade. Mais ça lui allait bien. C'était devenu un agneau. Il me faisait moins peur. Mais si Cabanel avait passé la nuit cloué au lit, qui avait saboté ma voiture ?
– De retour chez elle après sa tournée, Sarah ne voulait que se reposer. Tu mets la table et faire réchauffer le gratin d'hier ? Musique légère C'est quoi, ce bulletin ?
– J'ai la moyenne, non ?
– T'as un avertissement.
– Les profs d'ici m'aiment pas. Il fallait pas déménager. Même toi, on te harcèle.
– Ca, ça te concerne pas. Il faut te ressaisir. Ce week-end, pas de sortie.
– Non lje me suis remis à bosser! J'ai même eu 14 en maths !
– J'ai dit pas de sortie. Et on fait tes devoirs ensemble.
– Je fais de la salade, pour le gratin ?
– Je veux bien. Mais ça change rien à ton week-end. J'étais effondrée. On pensait que sur un site aussi agréable, tout irait bien, mais c'était pas le cas. Lucas avait du mal. Le plus important, c'était mon fils, et lui ne se faisait apparemment par à ce déménagement. Je m'inquiétais déjà pour son intégration... Ce bulletin n'augurait rien de bon.
– Le lendemain, en faisant sa lessive, Sarah allait faire une découverte inquiétante.
– Regarde ce que j'ai trouvé.
– Prends ton petit-dej, avant de faire la lessive. T'es à fond dès le matin.
– C'est du ciment, sur le jean de Lucas.
– Qu'est-ce que tu racontes ?
– Il a dû saboter l'arrivée d'eau.
– Lucas est incapable de faire ça.
– Il est si malheureux pour retourner en ville.
– Tu te fais des films. Il ferait pas la différence entre du plâtre et de la farine.
– Oui. T'as raison. Mais qui c'est ?
– CabaneL
– J'étais sonnée. Je ne savais pas qui sabotait notre arrivée d'eau. Cabanel ? Lucas ? Quelqu'un d'autre ? Mais je devais d'abord m'occuper de mon fils. Je savais qu'il me cachait quelque chose. Je m'étais promis de garder un oeil sur lui, et ça n'a pas raté, il est sorti en douce de la maison.