logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 1h50 sur TF1

– J'ai besoin d'une déco plus minimaliste. C'est trop encombré.
– Je l'aimais bien, cette horloge.
– J'en veux plus. Voilà.
– On peut peut-être décider ensemble de ce qui est bien ou pas ici. Non ? Je peux pas remettre l'horloge ?
– Je supporte plus de l'entendre. Le tic-tac, le temps qui passe, ça va, basta. Laisse-moi respirer. D'accord ? Pour l'instant, c'est de ça dont j'ai besoin.
– Adrien tenait à cette horloge, c'était celle de sa mère. Et voilà qu'il la jetait. Et son discours sur le temps qui passe, j'y comprenais plus rien. En plus, il devenait agressif. Il m'avait fait peur. Est-ce qu'il était influencé par Evelyne et Jean ? Je devais savoir.
– Décidée à s'expliquer avec Evelyne, Claire assiste à une scène inattendue.
– C'est une sacrée somme. Je pensais pas avoir autant.
– Avec cette vente, fini les ennuis d'argent.
– Ça va ? C'est quoi, cet argent ?
– Je vais voir l'engrais d'Adrien. Je vous laisse.
– Avec tous ces billets ? C'est pour l'engrais du potager ? Ça te perturbe, ces billets. Vous avez des soucis d'argent ?
– Tant mieux. L'argent, ça n'est que des ennuis.
– Evelyne se moquait de moi ou quoi ? Je l'avais vue se frotter les mains et elle me sortait un beau discours. Du coup, j'ai vérifié. L'horloge n'était pas au grenier, comme avait dit Adrien. Est-ce qu'il m'avait menti ? Est-ce qu'Evelyne et Jean l'avaient volée pour la revendre ? Je devais en parler avec mon mari.
– Alors qu'elle veut s'expliquer avec Adrien, Claire fait une découverte inquiétante.
– Ça va. Ça va bien.
– C'est quoi, cette lettre ? C'est la banque ? J'ai vu l'en-tête. Un recommandé ?
– C'est juste le chéquier, ma chérie. Je dois y aller, Jean m'attend. Il tousse.
– Maintenant, c'était sûr, Adrien me cachait quelque chose. Du coup, j'ai vérifié les comptes. On était à découvert. Evelyne avait notre carte bancaire, elle avait tout vidé. Et elle continuait à nous donner des leçons pendant qu'elle nous volait. Adrien ne pouvait pas l'ignorer, il gérait les comptes. Pourquoi il ne disait rien ? Jusqu'où les couvrirait-il ?
– Décidée à faire la lumière sur cette affaire, Claire a un plan.