logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 1h50 sur TF1

– Pas de chance, il est 11h23.
– Et si tu déplaces l'ordinateur pour mieux capter ?
– J'ai essayé, ça fonctionne pas. C'est pas possible. Avec ce mail, je bouclais le projet.
– Désolé. C'est à cause de moi ?
– Non. Tout va bien, Adrien.
– Paul doit gérer la société, tu gères ton boulot, et moi, je sers à rien. J'ai l'impression d'être un boulet.
– S'il y a un boulet ici, c'est le wifi. ces dernières années. Maintenant,
– J'aime pas ça_ Si je réaménage le salon, je tirerai un câble.
– Ah, non. Tu t'assois. Les médecins ont dit : "Pas d'effort, pas de travaux." Et il y a des antécédents de crise cardiaque. Tu dois te ménager. Voilà ta tante.
– Salut, les amoureux !
– Bonjour, Evelyne.
– Prêt pour ta séance de yoga ?
– C'est parti.
– Ça te fera du bien,
– Oui. ça t'enlèvera ces idées noires.
– Claire, c'est pour toi. Tu bosses trop. T'es toute pâlotte. Tisane gingembre, curcuma, thym. Ça va te booster.
– Allez.
– A tout à l'heure. Cette maison était dans le village natal d'Adrien et voisine de celle de sa tante et de son mari, Jean. Je l'appréciais pour son calme et sa verdure. Même si la déco était vieillotte, on y allait le week-end. Mais c'était pas pareil d'y habiter. Et pas seulement pour le wifi. Mais les médecins avaient été clairs, Adrien avait besoin de repos après son burn-out. Il devait s'éloigner de la startup dans laquelle il bossait.
– Claire commence à concilier avec succès son travail et les soins pour son mari. Mais cet équilibre est fragile.
– Je sais ce qu'il faut dire au client. On va signer. OK ? Oui. Attends... La voiture... J'ai un souci avec la voiture, je raccroche. On a volé la voiture. T'as vu quelque chose ?
– Elle a été vendue. Adrien n'a rien dit ?
– Non. C'est quoi, cette blague ? J'ai une réunion dans une heure. Je vais perdre le contrat. Pourquoi il a fait ça ?
– On trouve toujours une solution. Pour ta réunion, je t'emmène.
– Jean m'avait sauvé la mise pour cette fois. Mais j'en revenais pas. Adrien était inconscient ou quoi ? Comment avait-il pu oublier de me le dire, et surtout, décider sans moi ? Je me demandais si ses médicaments ne le perturbaient pas.