logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 1h50 sur TF1

– Ils sont venus te parler, spontanément. C'était super. Ils t'ont presque déroulé le tapis rouge.
– Oui.
– Je me sens plus sereine, on va dire. Je pense que ça va mieux se passer. Ça sera plus simple. La distance kilométrique qu'il y avait, entre nous, n'était pas facile à gérer. J'ai des amis dont les parents ne veulent pas bouger. Quand on a une maman qui est prête à se déraciner, c'est plus facile. Si tu avais tenu à rester dans ta région, la solution aurait été différente.
– Il y a six mois, à son arrivée, Thérèse, elle aussi, se sentait perdue et démoralisée, ne trouvant plus de goût à vivre. Aujourd'hui, tout a bien changé.
– N'oublie pas le bip. Moi, ce matin, je l'avais pas.
– J'ai pris ma facture EDF.
– Il te la faut ?
– Oui, pour prouver que
– D'accord.
– Thérèse, toujours accompagnée de Monique, s'achète une nouvelle voiture.
– C'est bon.
– Je l'ai mis sous mon bras. Je suis pas grande.
– Elle est dans le hall.
– On va aller la chercher.
– Elle est juste là.
– Qu'est-ce qu'elle est belle !
– Vous avez vu ! On l'a toute briquée. Elle est impeccable. Elle brille de mille feux.
– T'as vu comme elle est belle ?
– On va avoir 10 ans de moins, dans cette voiture. Si c'est pas 20. Elle est belle.
– Je vais vous expliquer le fonctionnement. Ici, il y a la roue de secours, avec le cric. Il faut dévisser le sol.
– Je suis une femme. Ne m'expliquez pas ça.
– Sinon, vous appelez l'assistance.
– C'est mieux.
– J'en reviens pas que c'est à moi. Allez, viens, ma puce. On s'en va.
– Faut faire un voeu ?
– Qu'elle nous promène
– Allez, à tout à l'heure. Rires
– Chez Christiane et Colette, quelques jours après l'emménagement, la vie s'organise. La maison n'est pas en ordre. Mais Christiane s'active, pendant que Colette travaille. Divorcée depuis plusieurs années, comme Colette, Christiane vivait seule, jusqu'au jour où elle a eu un ennui de santé.
– J'ai eu un petit souci de santé, le coeur. J'ai eu peur, quand même. Il fallait que je fasse quelque chose. J'ai entendu parler de la colocation. Alors, j'ai voulu essayer. Comme j'étais sociable, j'ai dit : "Pourquoi pas ?