logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 1h50 sur TF1

– Vous pouvez manger avec les doigts, vous devez être contentes.
– J'aime bien manger comme ça.
– C'est délicieux. On dirait qu'on n'a pas mangé depuis 3 jours. Rires
– Bye.
– Merci infiniment.
– Merci à vous.
– Bye!
– J'en peux plus, j'ai trop mangé. Un petit village perdu dans la montagne.
– Nous quittons l'Inde sur une mer d'huile avec les sens décuplés.
– L'eau, on dirait un peu comme de la boue, de la vase.
– C'est inquiétant, on dirait la fin du monde. Le vent s'approche comme par magie, ondulant l'océan. Dans le passage entre l'Inde et le Sri Lanka, le vent souffle fort atteignant facilement les 30 noeuds. La Fleur reprend vie, plongeant son étrave dans les grosses vagues. L'équipage fatigue à lutter contre la mer. Les houles se croisent et le bateau tangue dans tous les sens. Quand on est sur un bord, tout est compliqué. Même aux toilettes. Elle rit. Dans la salle de bains, tout s'est cassé. Je ne m'y attendais pas. Pour Betty aussi, les choses se compliquent. Nous sommes contents d'arriver sur la grande île. On dit que c'est une larme tombée de l'Inde ou une perle échappée d'un collier de Lakshmi, la femme de Vishnu. Nous sommes à Colombo, capitale du Sri Lanka. On va voir les éléphants dans la montagne. Nous rêvons tous de voir des éléphants sauvages. Dans le parc d'Uda Walawe, il y en a plus de 200. Mais nous montons dans le mauvais train et regardons le nôtre partir. Nous prenons donc un 4X4. Nous traversons le grand réservoir, sur la rivière Walawe. viennent s'y abreuver. A l'orée du jour, nous partons à l'affût de ces intrigants pachydermes.
– Regarde.
– J'en veux un plus tard. Pourquoi on peut pas les approcher ? Là-bas, il y a un bébé !
– Vous avez vu le bébé éléphant ?
– Là-bas, c'est plutôt un ado. ça prend le lait ?
– Oui, c'est un mammifère.
– Il est agressif. On vient de le voir s'énerver. Il me regarde avec des yeux pas contents. C'est la saison des amours. Ils sont en chaleur, et donc assez nerveux. 3 mois dans l'année, les mâles perdent leurs sens et ne pensent qu'à une chose, se reproduire.
– Il est parti pour attaquer l'autre.