logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 1h50 sur TF1

– Ça dépend comment ils meurent.
– Que pense Betty ?
– Elle a un air circonspect.
– Ils sont jaunes ! Ses yeux changent. J'ai une amie, ses yeux changent de couleur. qu'elle a un ancêtre dorade.
– C'est en toute simplicité que nous la dégusterons ce soir sous un filet d'huile d'olive et du gros sel. On travaille. Nous n'avons pas encore d'équipier pour faire l'école aux enfants. Avec Philippe, nous nous relayons le matin. L'après-midi, c'est quartier libre. Après 4 jours de navigation, nous sommes près des côtes du Pakistan, mais les ennuis commencent.
– Quand pourrons-nous rentrer au port ? Demain soir, pas avant ?
– J'hallucine. Après 4 jours de traversée, devoir attendre 2 jours, c'est trop.
– Ça fait 3 mois que...
– Dans une mer qui se lève.
– On verra. Propose-moi d'autres solutions.
– Y aller.
– Qui t'a dit non ?
– Le poste autorité. Ils vont nous amener les coast guards. On n'a pas le droit.
– Nous sommes contraints d'attendre 48 heures en pleine mer. Le vent souffle déjà à 25 noeuds et la houle se lève. Ils ne se rendent pas compte ce que c'est que d'attendre comme ça, malmenés depuis 24 heures. A bord, tout valdingue. Fleur Australe est chahutée par la mer. T'as pas dormi de la nuit, toi non plus.
– C'est bon, on rentre. A Karachi. Ça fait rêver comme nom.
– On n'a pas de pilote ?
– Je sais pas.
– Comme pour les cargos, c'est un pilote local qui va nous guiderjusqu'au quai.
– Ça devrait être par-là ?
– Oui.
– Mais nous sommes vite désenchantés. Le port est insalubre, l'air pollué et la merjonchée de déchets. Avec ses 20 millions d'habitants, c'est la plus grande ville du pays. La plus dangereuse, aussi. Il y a beaucoup de monde.
– Les gens sont étonnés. Ils sont fiers qu'un voilier faisant le tour du monde s'arrête chez eux.
– Nous laissons Fleur Australe au port, mais avec un gardien. Le nord du Pakistan abrite quelques-uns des plus hauts sommets. qui vivons au niveau O de la mer, l'air des montagnes nous fera du bien. Nous survolons le toit du monde. Loup, qui prépare son bac cette année, nous a rejoints. Il ne voulait pas rater ce spectacle.