logo Le moteur de recherche de la télé

Le poids des mots

Esprits criminels


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 1h00 sur TF1

– Son coeur battait dans mes mains." Quand avez-vous écrit ça ?
– Le dimanche 15 décembre 2012.
– Kayla vous avait énervé ?
– Elle m'avait ignoré. Encore une fois.
– Ça vous a donné envie de la tuer ?
– Vous êtes marrant. A vous de jouer.
– Tyler, Kayla est morte. Quelqu'un a pris une de vos nouvelles et l'a réalisée.
– Il y avait beaucoup de sang ?
– Vous avez décrit comment vous vouliez la tuer. Vous en avez parlé avec quelqu'un ?
– Avec les gars de Story Swap, oui. Ben le Sanglant, Davey Boy et Flash Frank. "J'ai envie de la revoir, la tempête de sang."
– Les nouvelles que vous téléchargez à partir de Story Swap parlent de meurtres ?
– La plupart. Mais il y en a vraiment pour tous les goûts. Du viol, de la torture...
– Merci beaucoup. Vous avez des photos ? Du corps de Kayla. Je veux juste voir ce qu'il lui a fait.
– Tyler lutte toujours. Des études ont prouvé qu'on ressent la même libération neurochimique en relatant un fantasme ou un acte de violence.
– Ces thérapies sont prévues pour aider les victimes de traumatisme, pas les agresseurs.
– Les soigner par l'écriture est contesté, mais efficace si c'est fait correctement.
– Comment ça ?
– Ce traitement comporte 2 phases : le patient doit rédiger son fantasme, puis reconnaître le remords qui en découle.
– Mais vous n'y participez plus.
– Oui, car beaucoup d'établissements n'appliquent pas la 2e phase.
– Que font-ils à la place ?
– Ils laissent les patients s'enfoncer dans leur fantasme sans discuter du problème.
– Tyler vous a appris quelque chose ?
– Il allait sur un site d'échange d'écrits à tendance psychopathe.
– Le tueur a connu Kayla en lisant Tyler.
– Qui est fasciné par la strangulation.
– Et le prochain meurtre ?
– Les victimes utilisaient différents sites.
– Ou le tueur a créé son atelier d'écriture après avoir lu ou suivi des conférences sur cette thérapie.
– Bien vu.
– En fait, il se concentre sur une chose : reproduire des fantasmes d'assassinat.
– Cette description si vivante du sang, la sensation... Vous avez puisé très loin. Merci, Tina. On a du temps pour une dernière.
– J'en ai une.