logo Le moteur de recherche de la télé

Les trésors de Marcel Pagnol


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 0h55 sur France 3

– Il chante en anglais.
– J'ai dit à Volterra : "Les théâtres sont tous finis "parce que le cinéma parlant est né." Il était fou de rage : "Avec cet argent que tu as gagné au théâtre, tu en dis du mal." René Clair était furieux parce que je lui disais : "Le cinéma muet, c'est fini."
– Nous nous sommes insultés, mais nous n'avons pas arrêté ! On écrivait dans des journaux, dans des revues des choses extrêmement graves les uns sur les autres. Moi, j'ai toujours été incapable de discuter avec Marcel parce que, dès que je le vois, il me charme.
– Les gardiens du théâtre qui méprisaient la réussite fulgurante du jeune Pagnol ne lui adressent plus la parole. Et les gens du cinéma le considèrent comme un guignol.
– Beaucoup de gens étaient contre le parlant parce qu'ils avaient engagé des acteurs du muet très chers. Et tout à coup, ils s'apercevaient que c'était fini. Et puis, si un film muet marchait à Paris, il pouvait marcher aussi au Japon. Il suffisait de changer les sous-titres. Avec le film parlant...
– Dans la banlieue est de la capitale, on a construit des studios gigantesques pour la Paramount, une major venue d'Hollywood. Des équipements modernes vont produire au rythme industriel des films parlants à destination de tous les publics et envahir la vieille Europe.
– Un jour, M. Bob Kane, le directeur de la Paramount pour la France, m'a dit: "Je veux faire un film avec votre pièce 'Marius'." "Prenez toute la troupe. Ils sont tous admirables." Il me dit : "C'est pas possible. "Les acteurs de théâtre sont très mauvais au cinéma. "Et puis nous avons nos vedettes du muet. "Nous voulons essayer de leur apprendre à parler." J'ai dit: "Si c'est comme ça, je ne fais pas l'affaire."
– La Paramount signe du bout des doigts et impose un cinéaste. On débarque d'Amérique un géant du muet : Alexandre Korda.
– Korda était charmant. Il était pour le film parlant, mais il me dit: "Je n'ai jamais fait jouer des acteurs qui parlent. "Alors si tu veux, nous ferons le film ensemble : "je dirigerai la photographie et toi, tu les feras répéter." Et c'est comme ça qu'Alex m'a appris tout ce que je sais du cinéma parlant. on a tourné "Marius" à Paris, en français, en suédois et en allemand, en même temps. A la cantine, il y avait trois Escartefigue, trois Fanny...
– Pagnol est tellement célèbre que lorsque le film "Marius" sort, c'est son visage que l'on voit sur les affiches. Du jamais-vu pour un auteur. De quoi faire pâlir de jalousie ses détracteurs. Il passe ses journées sur les plateaux de tournage. "Je veux apprendre, "dans un laboratoire, les secrets "du développement et du tirage. "Je veux étudier les caméras "et comprendre le montage. "Je tenterai d'aborder ensuite la mise en scène. "Enfin, j'écrirai de petits films parlant