logo Le moteur de recherche de la télé

Les trésors de Marcel Pagnol


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 0h55 sur France 3

– A Condorcet, je gagnais 6 000 francs par an. Je me suis dis: "Maintenant, je suis riche", etj'ai quitté l'université.
– Marcel ne démissionne pas. Il veut épargner son père. Il n'a pas le courage de lui dire qu'il a lâché l'université. Joseph ne comprendrait pas.
– J'écrivais en cachette. Mon père ne savait pas que je faisais des pièces.
– Tu sais combien il faut vendre de morues sèches pour gagner 1 million de francs ?
– Non ! Et je ne veux pas le savoir. Mais moi, je gagnerai des millions parce que j'ai un don.
– Enfant, il s'était fait une promesse : un jour, je serai riche. Et son père s'était étranglé. Devant les pages de son cahier d'écolier, Marcel pense à Joseph car il vient de terminer sa dernière pièce, "Topaze".
– Si mon père n'avait pas eu des principes aussi rigoureux, il serait riche. Mon père pensait que gagner de l'argent, c'était un crime. "Topaze" est une caricature de mon père.
– Le 9 octobre 1928, c'est la première. Au bout de trois heures, le rideau tombe. C'est la sidération. Les spectateurs sont comme arrêtés. Ils retiennent leur souffle. C'est une déflagration. Le film, adapté de la pièce, laisse imaginer le choc qu'a dû ressentir le public en découvrant sur la scène les répliques désenchantées et cyniques de M. Topaze.
– Oh, l'argent... Tu n'en connais pas la valeur. Ouvre les yeux. Regarde la vie. Regarde tes contemporains. L'argent peut tout. Il permet tout. Il donne tout. Si je veux une maison moderne, une fausse dent, invisible, mon éloge dans les journaux ou une femme dans mon lit, l'obtiendrai-je par des prières, le dévouement ou la vertu ? Il ne faut qu'entrouvrir ce coffre et dire un petit mot : "Combien ?" C'est la force qui gouverne le monde. Et ces petits rectangles de papier, voilà la forme moderne de la force.
– On n'avait pas entendu un tel triomphe depuis au moins 30 ans. C'était le "Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand. Plus de 500 représentations sont données à Paris. Une tournée dans le monde entier, neuf adaptations au ciné. "Topaze" est traduit dans toutes les langues et fait, du jour au lendemain, la fortune de Marcel Pagnol.