logo Le moteur de recherche de la télé

Crimes conjugaux

Dans les yeux d'Olivier


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 0h15 sur France 2

– Oui.
– Emettre l'hypothèse que l'auteur des coups a pu pousser Aurélie ?
– Mon avocat à moi en reste persuadé. Il l'a dit plusieurs fois. Quand il y a eu la période où Aline est repartie et qu'il y a eu un certain laps de temps, qu'est-ce qui prouve qu'il est pas revenu ?
– En 3h, tout est faisable.
– Si cet homme avait évoqué l'amour pourjustifier son geste fou, est-ce que ça aurait été "entendable" ? Je me serais dit... "Il reconnaît enfin l'avoir aimée et il est devenu fou "parce qu'il a senti qu'il la perdait." Mais... j'aurais pas pardonné pour autant. Moi, il m'a enlevé mon amour. Mais peut-être qu'il y aurait... On serait peut-être moins restés sur des non-dits, tout simplement. Donc, on restera toute notre vie, que ça soit moi, Aline, ou même ses filles, avec... qu'est-ce qu'il a réellement fait ce soir-là ?
– Au bout du compte, quel a été le verdict de ce procès ?
– Il a été reconnu coupable de violences volontaires ayant causé la mort sans intention de la donner, et il a été condamné à 6 ans de prison.
– Et vous vous attendiez à quoi?
– Moi, pas à plus, pas à moins. Aurélie était une victime, lui condamné. Point barre.
– La justice doit être plus sévère parce que de plus en plus de femmes décèdent sous les coups de leur compagnon. C'est fait impunément. La personne prend 3 ans, ressort, et c'est reparti. Voilà. C'est arrivé pour Aurélie. Il est sorti, il a récidivé. Et il a pris que du sursis. Je me dis: "Il y a un problème." On attend quoi? Qu'il recommence encore ?
– Et il recommencera.
– Après le procès, Nathalie reprend difficilement le cours de sa vie. Elle est soutenue par une amie, Anne, qui a été victime de violences psychologiques de la part de son mari. Nathalie a obtenu la garde de ses petites-filles mais n'a officiellement qu'un statut de tiers digne de confiance. Elle ne peut prendre pour elles aucune décision administrative. Leur père, malgré sa condamnation, n'a pas été déchu de ses droits parentaux. A un moment, vous décidez de quitter la région. Comment ça a mûri? Ras-le-bol de passer devant la falaise où on a trouvé Aurélie.