logo Le moteur de recherche de la télé

Crimes conjugaux

Dans les yeux d'Olivier


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 0h15 sur France 2

– Si elle vous regarde ce soir... vous lui diriez quoi?
– Ben que je tiens à elle. Que c'est ma fille et que je l'aime.
– Est-ce qu'on a l'impression d'avoir eu une 2e vie, après ce qui vous est arrivé ?
– Oui. Pour moi, j'ai 2 anniversaires : le 5 mars, je suis né le 5 mars, et le 2e, c'est quand je suis sorti de mon coma artificiel. C'était un 28 janvier, une semaine après les faits. C'est un anniversaire aussi. C'est une 2e chance pour moi.
– Giraud, merci beaucoup d'avoir accepté de vous raconter.
– Pas de souci.
– Après tout ça, il ne peut vous arriver que du mieux. Portez-vous bien.
– Merci.
– On me demande souvent des nouvelles de personnes qui ont participé à l'émission. Je suis allé les revoir pour savoir ce qu'elles sont devenues. Les récits de Nathalie, Carole, Giraud, m'ont rappelé combien certains sont capables du pire au nom d'une conception perverse de la vie de couple et de l'amour. Morgane aurait pu mourir sous les coups de l'homme qu'elle a aimé. Il y a 4 ans, avec son fils, elle vivait cachée dans un foyer, dans le cadre du dispositif "Femmes en très grand danger". Elle m'avait alors raconté son quotidien terrifiant sous l'emprise d'un compagnon qui l'avait réduite à l'état d'esclave.
– La journée type I on se lève à 5h du matin. Je vais lui préparer son petit déjeuner. Tout doit être parfait. Les tartines que je vais préparer doivent être de la même longueur, le chocolat doit être toujours à la même température. Tout doit être parfaitement aligné sur la petite table. Ensuite, il part au travail et là, il va m'appeler toute la journée, pour savoir le trafic, savoir ce qu'il doit manger. Si je l'ai mal conseillé, le soir, il va me le reprocher. quand il rentre du travail... c'est toujours le même rituel : il tend ses pieds, je défais ses lacets. Dans l'entrée, on a une boîte de mouchoirs blancs. Il prend un mouchoir et il vérifie toute la maison. Si jamais ce mouchoir est sale, là, j'en ai pour la soirée. Il commence un décompte. Il va me dire : "Dès que le petit est couché, je te défonce." "Dans 1/2h, je te défonce.