logo Le moteur de recherche de la télé

Crimes conjugaux

Dans les yeux d'Olivier


diffusion le jeudi 13 juin 2019 à 0h15 sur France 2

– Tout à fait.
– Il vous a, le 23 janvier 2004, asséné 19 coups de couteau. Il aurait pu vous tuer.
– Oui, je me suis vu mourir. Les pompiers ont découpé mes habits, j'ai vu du sang couler partout, sur mes poumons, partout. C'était infect. J'ai dit... au Samu que... J'ai dit au Samu : "Vous direz "à ma fille que je l'aime."
– Vous pensiez que vous alliez
– Qu'est-ce qui est le plus dur ?
– Tout. Les cicatrices me rappellent l'affaire. Même si j'ai envie d'oublier, sur mon corps, je vois des cicatrices. C'est difficile à vivre. On n'est pas préparé à ça. J'ai été surpris par la gravité de la violence. Je m'y attendais pas.
– On va voir comment les choses se sont...
– Passées.
– Comment c'est monté en pression. On va chez vous ?
– D'accord.
– Je vous suis. Giraud a 29 ans lorsqu'il entame une liaison avec une jeune fille âgée de 18 ans. Giraud espère construire avec elle quelque chose de durable. Mais leur relation se complique à mesure qu'il découvre les différentes facettes de sa compagne.
– Elle était jolie. Elle savait faire la fête. Elle était joviale quand tout allait bien. Mais après, elle avait un caractère un peu bipolaire que j'ai pas vu venir. Elle faisait des crises, elle était énervée. Il fallait qu'elle soit le centre du monde. C'était étouffant.
– C'est fort, "étouffant", comme mot. Ça veut dire qu'elle était possessive aussi ? Jalouse ?
– Oui, un peu. Si elle voulait quelque chose, je devais obtempérer. Une fois, elle a pété un plomb chez moi, elle a pris un feutre et écrit sur le mur "Petit con, va te faire foutre !" Parce que j'étais invité chez une copine.
– Oui.
– Il y avait de la violence.
– Ça s'est traduit un jour physiquement.
– Que s'est-il passé ?
– A l'époque, on devait aller voir la copine et elle supportait pas que je puisse sortir. avec un couteau de cuisine, elle m'avait frappé au bras.
– Vous avez esquivé ?
– J'ai esquivé et je l'ai pris dans le bras comme ça, en voulant me protéger. A l'hôpital, j'avais décidé de la quitter. Mais ses soeurs sont venues plaider sa cause, et là, j'ai appris qu'elle était enceinte.