logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 20h00 sur TF1

capture
– Certaines de ces niches fiscales concernent très peu de monde.
– Pour 2017, c'est 22 bénéficiaires.
– Comme cette réduction d'impôts accordée à un nombre infime d'exploitants agricoles.
capture
– Vous avez quelques demandeurs qui s'adressent aux parlementaires et qui font part d'un problème très personnel. Le parlementaire se saisit du dossier et propose à l'Assemblée de voter une dérogation à la loi. C'est adopté en catimini. Vous assistez à la naissance d'une niche fiscale.
– Certaines sont carrément incompréhensibles. "Tarif réduit de taxe... Électro-intensives exposées à un risque important de fuite de carbone en raison des coûts des émissions indirectes". Celle-ci coûte 98 millions d'euros par an. Ces niches fiscales sont de plus en plus nombreuses car beaucoup tardent à disparaître, notamment celle sur la culture d'arbres fruitiers qui vient d'être supprimée.
– Gilles Bouleau : C'est un enjeu économique et écologique: la dernière ligne ferroviaire de fruits et légumes de France est menacée de fermeture. Si sa disparition se confirme, ce sont autant de marchandises qui devront être transportées non pas sur les rails mais par la route.
– C'est peut-être un des derniers voyages du train des primeurs. Depuis 40 ans, chaque jour, ce train dessert Rungis en fruits et légumes. Aujourd'hui, ses jours
– Ça fera drôle ne plus voir le train qui arrive ici.
– Aujourd'hui, cette ligne affrète 138 OOOt de fruits et légumes chaque année. Cette marchandise venue de France, d'Espagne et du Maroc quitte la gare de Perpignan tous les soirs, parcourt 800km pour rejoindre Paris.
Si la liaison était supprimée, elle serait remplacée par 80 camions. Alors, pourquoi cette menace? Le contrat d'exploitation qui lie la SNCF à deux sociétés privées pourrait ne pas être reconduit au 30 juin. Cette ligne de fret est vétuste, les wagons doivent être remplacés, mais personne ne veut payen
capture