logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 20h00 sur TF1

capture
–  On a un nuage de points avec différentes couleurs.
– Chaque point est une personne?
– Oui. Suivant la couleur, elle est plus ou moins correspondante au poste qu'on recherche.
– Cette nouvelle plate-forme mise en place par le département du Bas-Rhin fonctionne un peu comme un site de rencontres, en identifiant des points communs entre les employeurs et les bénéficiaires du
capture
– On a instantanément une vision des offres d'emploi proches de sa localisation et qui correspondent à son profil.
– Problème: en remplissant leur profil en ligne, les usagers fournissent des informations personnelles au département, gestionnaire du RSA. Mais pour la collectivité, il ne s'agit pas de surveillance mais plutôt d'efficacité.
– Nous sommes comptables de l'argent public que nous dépensons. Je défends le Revenu de solidarité active et l'idée d'un emploi pour tous.
– Aujourd'hui, une quinzaine de départements ont déjà mis en place ce type de plateforme de mise en relation avec un double objectif: faire des économies et diminuer le nombre de bénéficiaires du RSA.
– Gilles Bouleau : Vous avez jusqu'à ce soir minuit si vous utilisez encore le papier pour déclarer vos revenus 2018. Sur Internet, vous avez un délai de grâce. Certains d'entre vous bénéficient peut-être d'une niche fiscale. Il en existe 474. Certaines d'entre elles prêtent à rire.
– 2042. A sa vue, des millions de Français s'arrachent les cheveux chaque année. Connaissez-vous ses petites soeurs? Chacune comporte un nombre incalculable de cases à remplir. Des niches fiscales dont vous ignorez sans doute l'existence. Si je vous parle de "l'exonération des gratifications allouées à l'occasion de la remise de la médaille d'honneur du travail", ça vous parle?
– Je ne la connais pas, mais je vois à peu près ce que c'est.
– Pas du tout. Ça ne me parle pas.
capture