logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 20h00 sur TF1

capture
– restent à 80km/h. Un amendement a déjà été déposé par la majorité.
– Sur les départementales, ce sera avant tout au président de département de prendre une décision, mais l'Etat ne pourra pas s'opposer à la décision du président de département.
– Cet assouplissement concernerait 97% du réseau secondaire. Les routes départementales représentent 381 000km de voies contre à peine 8 400 pour les routes nationales. Ce sont aussi les routes les plus dangereuses. Prenons l'exemple de la Manche. En rouge, voici les voies les plus risquées. 50% des accidents mortels sont concentrés sur 18 routes, uniquement des routes départementales.
– Ce sont des routes qui, souvent, sont bien dessinées, bien entretenues, mais qui ne disposent pas d'un nombre d'aménagements qui permettent de rouler en toute sécurité et surtout d'éviter ces fameux chocs frontaux.
capture
– La mesure des 80km/h sur les routes secondaires est une expérimentation lancée l'année dernière. D'après Edouard Philippe, 116 vies auraient été épargnées en 2018 grâce à cette limitation.
– Gilles Bouleau : Cet assouplissement pose une question. Les présidents de conseils départementaux qui sont élus auront-ils tendance à être laxistes et à abandonner la limitation à 80km/h pour ne pas être associés à une mesure qui sauve des vies mais qui n'est pas très populaire?
– C'est un combat que la Corrèze mène depuis le 1erjanvier 2018. Ce jour-là, 4 700km de routes sont limités à 80km/h. La collectivité réclam Î en vain. le maintien des 90km/h, en vain.
– Voilà l'exemple type d'une route qui pourrait repasser à 90km/h. Elle ne représente aucun danger. Elle est totalement rectiligne.
– L'annonce du Premier ministre résonne aussi comme une victoire pour de nombreux habitants qui critiquent une vision parisienne, déconnectée de la vie quotidienne à la campagne.
– A 80, on se tue aussi bien qu'à
– Sur certaines routes, ce n'est peut-être pas justifié de rester à 80km/h, mais je pensais que c'était intéressant.
– C'est une bonne chose parce que ce sont les départements qui sont les plus à même de pouvoir faire les choix en fonction des routes qui existent.
capture