logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 20h00 sur TF1

capture
– Si je souris, il va me sourire. Si je l'ignore, il aura un autre comportement.
– Mais rassurez-vous, derrière son sourire sympathique, il est tout de même programmé pour vous vendre des produits.
capture
– Gilles Bouleau : Yani, vous m'avez fait un cadeau. Merci à vous. Vous allez m'expliquer dans un instant de quoi est capable mon nouvel ami. Mais je vois que vous êtes vous-même très bien accompagné.
– Yani Khezzar : On va commencer avec ce premier robot. Il arrive de Suisse. Il s'appelle Anymal parce qu'il a la forme d'un chien. Il est capable, grâce à ses capteurs laser, de reconnaître son environnement et de se déplacer seul. Son objectif est de pouvoir Fenvoyer l'envoyer dans des zones dangereuses ou peu accessibles pour l'homme.
Il peut travailler dans l'inspection d'une centrale nucléaire, d'une mine. Il a été utilisé pour travailler dans les égouts de la ville de Zurich. Le deuxième est français. Viens avec moi. Il est programmé pour me suivre à la trace. C'est utile parce qu'il a une grande capacité de stockage. Dans les usines, les ouvriers peuvent y mettre du matériel sans avoir à le porter. A l'avenir, on peut imaginer que quand vous rentrerez de vos courses, ce robot vous suivra du magasin jusqu'à chez vous et portera les packs d'eau, par exemple, avant de retourner seul se garer au magasin. Le troisième robot est à côté de vous.
– Gilles Bouleau : Ça ne mord pas?
– Yani Khezzar : Non. Il s'appelle Winky. Il est fabriqué en France. Notamment en collaboration avec l'école Polytechnique. C'est un enfant éducatif--robot pour les enfants. Il les aide à travailler leur mémoire, leur concentration, mais aussi apprendre les bases du codage informatique. Il a l'air de vous aimer!
capture