logo Le moteur de recherche de la télé

Demain nous appartient


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 19h20 sur TF1

– Ils sont où ?
– J'en sais rien.
– Vous m'avez dit que vous vous étiez relayés avec César.
– Ils pouvaient aller et venir.
– A ce moment, ils vous ont dit ce qu'ils voulaient faire ?
– Ils voulaient partir à l'étranger. mais ils voulaient des faux papiers pour César.
– Donc ils vont avoir besoin de temps. Ils ont une maison de campagne ou à la mer ? On doit retrouver César.
– On fait déjà le maximum pour vous aider.
– Et l'appart rue Saint-Dominique ?
– Quel appart ?
– Celui qu'on voulait leur louer.
– L'adresse.
– 119, rue Saint-Dominique, dans le 7e. L'appart donne sur la cour, au 4e étage. Musique de suspense Sonnette
– Maman ? Qu'est-ce que tu fais là ?
– Tu travailles bien ?
– Tu peux pas venir. J'ai l'air de quoi?
– Bonjou r.
– Ça va ? Il fait un bon second ?
– Je suis apprenti.
– On est ravis.
– A l'école, ils tarissent pas d'éloges sur lui. Lui avoir de bonnes notes... La dernière fois, il a eu... C'était en quoi ?
– En sauce. Il a eu 17 en sauce.
– Fallait juste faire une béchamel.
– Merci de l'avoir pris. Ici est née sa vocation.
– C'est vrai, ça.
– Grâce aussi à ma daube. Tu l'aimes, hein ?
– Oui, j'aime ta daube.
– D'ailleurs, on a du travail.
– Je vais vous laisser.
– Qu'est-ce qu'il y a ?
– J'ai des crampes.
– J'appelle un médecin ?
– Non, je vais à l'hôpital. Je consulterai là-bas.
– Oui.
– Tu me promets ?
– Je t'accompagne. j'arfive.
– Ouah.
– C'est bon pour toi ?
– Presque. Il me reste plus que la valise du petit. Pas de nouvelles de Nicolas ?
– Pourquoi tu as peur comme ça ?
– Il sait tout et il pourrait nous dénoncer.
– Il devrait avouer. Tu crois qu'il veut aller en prison ?
– Et Eugénie tomberait avec lui. Arrête de stresser. Il dira rien. J'espère. On est si près du but.
– J'ai installé le GPS. Suis les instructions.
– J'appréhende de faire la route seule avec lui. Je préférerais qu'on soit 2. Tu pars d'abord et je te rejoins à Genève.
– Si on me contrôle ? Il n'a pas de papiers.
– C'est pour ça que je reste. Tu passes la frontière après minuit. Quand on aura ses papiers, on quittera l'Europe.
– On commencera une nouvelle vie.
– Ouais, et on sera heureux.