logo Le moteur de recherche de la télé

Harcelée une fois de trop


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 13h55 sur TF1

– Monsieur veut que je l'appelle par son prénom.
– Il te regarde toujours comme ça ?
– Peu importe.
– Le cabinet qui m'a embauché recherche de nouveaux collaborateurs. Tu peux postuler.
– T'es sérieux ?
– Va voir sur le site.
– Crowder et Associés ? Merci.
– Quand tu seras prête, tu m'envoie ton CV par mail. j'arrangerai un rendez-vous. Tu mérites mieux que ça.
– J'ai hâte de te voir. D'accord. Moi aussi, je t'aime. Tu me passes maman ? Salut, Hannah. Elle a l'air en forme. Elle se plaira bien, ici. On fait comme ça.
– Bonsoir.
– Je suis désolée. J'ai vu que vous aviez utilisé ma cuisine.
– Oui. Ça vous dérange pas ? Je me suis dit que ça serait sympa de préparer un bon dîner.
– Je veux dire que je préférerais que vous... Oh,bonsoh.
– Bonsoh.
– En fait, ce que j'allais dire, c'est que j'avais pas l'intention de partager ma cuisine avec les locataires du dessous. Désolée. C'est moi. J'ai pas été assez claire.
– Non. Quand vous m'avez dit de frapper, j'ai cru...
– Oublions cette histoire. C'était un petit malentendu. Je recommencerai pas.
– C'est gentil.
– J'ai profité de l'occasion pour réparer l'évier, tant qu'à faire.
– Oui.
– C'est vrai ? Vous voulez...
– Oui. Je vous en prie.
– Tout à l'heure, ça bloquait encore mais depuis, ça a dû se dégager. Et voilà.
– J'ai mauvaise conscience.
– Il faut pas.
– C'est moi qui devrais vous payer.
– J'ai une meilleure idée. Si on dînait ensemble ? Ça aurait été avec plaisir mais j'ai d'autres projets.
– Ah. Je comprends.
– Mon patron m'a invitée à dîner. Je m'en passerais.
– Le travail avant tout. Je débarrasse.
– Non. Maintenant que c'est fait, restez manger ici. Vous vous êtes donné du mal.
– Merci mais ce serait un peu bizarre si je dînais seul dans votre cuisine.
– Je le fais au quotidien.
– Je vous laisse. Je vais à ce rendez-vous que je rêve d'annuler. Désolée de pas être disponible.
– Vous en faites pas.
– Vous allez l'adorer. C'est un vin italien. Merci.
– Je vais rester à l'eau. Je vous remercie.
– Bien. Ça en fera plus pour moi. de quoi vous vouliez me parler ?
– Quoi ? Pas de préliminaires ?
– Qu'est-ce que vous dites ?