logo Le moteur de recherche de la télé

La vengeance de Veronica


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 10h00 sur TF1

– Ça peut te coûter cher.
– J'ai bien compris, monsieur. Musique sombre
– Ne demande pas quelque chose de plus fort. Je ne te laisserai pas faire.
– Ah, tu as raison. Je ne peux pas. Et je ne veux pas. J'ai du mal à le croire. Comment Frederico... a-t-il pu me cacher
– Il a réussi à cacher un mariage.
– J'aurais aimé... avoir un mari... qui me manque. J'aurais voulu... qu'il ait eu la capacité de m'aimer. Je n'ai eu droit qu'à une vie de mensonges.
– S'il te plaît, pas de ça, Diana. T'es pas cou pable.
– Si. Je le suis. Coupable de n'avoir rien vu. De ne pas avoir compris, d'avoir eu confiance en lui. Ce temps perdu... Je m'en veux tellement.
– T'as encore l'espoir que tout ça ne soit qu'un mensonge. C'est pour ça que tu n'as pas cru au test ADN.
– Je ne sais pas. Je suis peut-être trop suspicieuse, mais il y a quelque chose qui cloche. C'est sûr. La mère d'un enfant cancéreux n'est jamais venue en brandissant un test ADN.
– Je sais, c'est vrai. Tu as bien raison.
– Je lui ai demandé de refaire le test. Celui qu'elle présente a été fait à Maputo dans une clinique. Elle a pu payer quelqu'un pour écrire tout et n'importe quoi. Elle ne m'inspire pas confiance. Je me méfie de tout le monde.
– T'es extraordinaire ! Ma chérie, j'adore ! J'adore quand tu me dis que tu te méfies de moi. C'est extraordinaire.
– Ligia, excuse-moi. Je n'ai rien à te reprocher. Mais mon niveau de défiance est à son maximum. Et il y a de quoi.
– Bonjour, miss Ann.
– Bien le bonjour.
– Mlle Varela ? 'NOUS avons un SOUCÎ
– Oui ? que vous devriez résoudre.
– Pourquoi tu ne le fais pas, toi ?
– Nous devons vous avertir, mademoiselle.
– Si ce client n'est pas satisfait, il n'a qu'à s'en aller.
– Marta ?
– Tout le personnel parie actuellement derrière ton dos. Et la plupart parient que tu vas échouer lamentablement, ma chérie.
– Jamais la bave du crapaud n'atteint la blanche colombe.
– Et ton amour-propre ? Tu préfères attrister ta mère par ta fausse incompétence ?
– Mon Dieu...
– Je suis la seule à avoir parié que toi, tu t'en sortiras très bien.
– J'espère que vous n'avez pas trop misé sur moi...
– Suffisamment, sinon, à quoi bon jouer ?
– Vous me faites marcher ? Votre histoire de paris, c'est vrai ?
– Absolument. Rire forcé
– Ils ne me croient pas capable de gérer le complexe ? Mais attendez, ils vont voir.
– Voilà une attitude digne de ta mère.
– Vous me faites de la peine. Fais voir ce qu'il y a.
– Je n'y arrive pas.
– Attends, regarde. C'est très simple. Voilà ce qu'on va faire.
– Ce n'est pas facile de découvrir que... toute ma vie... n'a été qu'une farce. Dans mon esprit, j'avais épousé l'homme parfait. Quelle idiote j'ai été de l'avoir cru.
– On aurait dit... qu'il t'aimait beaucoup.
– C'était un menteur. Un hypocrite qui a réussi à me persuader... que nous avions un mariage heureux, une vie de rêve. J'ai toujours cru à cette vie idéale. Tout avait un sens pour moi. Tout était sur les rails. Je vivais une vie sans nuages. Je le pensais. Et tout s'est transformé en cauchemar. Comme ça, d'un coup. Dès que cette femme est entrée dans ma vie.
– Je devrais chercher Beatriz