logo Le moteur de recherche de la télé

Demain nous appartient


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 9h25 sur TF1

– Précédemment...
– La mère d'Arthur est conne.
– Dis pas ça.
– Elle a rien à foutre de toi.
– Tu t'en fiches que je parte.
– Il vaut mieux ne pas forcer les choses.
– C'est tout ? On en reste là ?
– Ça vaut mieux.
– T'es libre.
– Vous vouliez des aveux.
– S'il te plaît...
– T'as aucune piste pour César.
– On te ramène ?
– Carrément. Merci. Musique de tension
– C'est un nouveau départ Pour écrire une histoire Il faut jouer pour voir Demain Ecouter son instinct Ces rêves auxquels on tient La vie nous appartient
– Martin. Margot a trouvé quelque chose à propos César.
– On t'écoute.
– Hier, j'étais avec Nicolas et Eugénie...
– Attends. C'est qui ?
– Le grand-oncle de César.
– Nicolas Verrier, OK. Continue.
– Je sais pas si je veux faire ça. Nicolas m'a défendue. Il est resté pour me soutenir.
– Chérie, s'il n'a rien à se reprocher, tout ira bien.
– Je me suis tant trompée.
– Vas-y, Margot. On te dira ce qu'on en pense.
– Hier, ils m'ont ramenée en voiture. J'ai trouvé ça à l'arrière.
– Attends. Ces gens ont pu ramener le bébé d'amis ?
– Peut-être.
– Adama, un scellé.
– Avant de rendre un bébé, tu vérifies qu'il a tout.
– Logique. Mets-le là.
– C'est pas tout. Dis-leur pour la voiture.
– Ils ont une grosse voiture. Elle est sombre. Je sais plus exactement. La même que celle où j'ai vu César.
– Ce chausson, qui a pu le toucher ?
– Chloé. C'est tout. J'espère pour rien ?
– Je sais pas.
– On va voir. T'as leur adresse ?
– Ils louent une maison rue des Ormeaux.
– On avait dit qu'on partait à 9h.
– On a pris du retard.
– On sera arrivés à Paris pour le dîner ?
– Largement.
– Tu t'en veux de laisser Margot ?
– Ouais. Elle me fait de la peine.
– Elle est pas seule. Elle est entourée.
– Mais elle va mal. Elle espère et on part sans dire au revoir.
– Tu l'appelleras. Si tu la revois, on va pas partir. On va reprendre nos vies. Tout laisser pendant 3 semaines, c'était pas raisonnable.
– Qu'est-ce qui était raisonnable ? Je me le demande.
– T'es gentil, Nico. Mais elle ne fait plus partie de notre famille.
– Pour moi, si. Si tu les avais vus, avec Sacha !
– Il est mort. On doit mettre ça de côté, oublier ces drames et avancer.