logo Le moteur de recherche de la télé

Plus belle la vie


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 20h20 sur France 3

capture
– Ouais. Sauf que quand on fait la grève, on squatte les lieux.
– Lénine, sors de ce corps.
– Il paraît que vous faites grève.
– Eh ouais.
– C'est surtout les terminales.
– On est les sans-cartables.
– Référence aux sans-culottes.
– Et le bac français ?
– On n'a pas le choix. Le rapport de force, Y a que ça qui marche.
– Quelles sont vos revendications ?
– Cette réforme, c'est de la merde.
– Développe.
– Y aura pas toutes les options au bac dans tous les bahuts. Si tu veux une option spécifique, tu vas dans deux lycées à la fois ?
– Ce sera en 2021. C3 ne VOUS concerne pas.
– Et Parcoursup ? Et puis on est solidaires.
– Vous faites un refus d'obstacle. Le bac arrive, vous flippez et vous pensez à autre chose.
capture
– Tellement pas.
– Vous trouvez pas qu'on a assez de problèmes ? Merde !
– Ce que tu es belle.
– Vas-y. Vas-y. On va pas y arriver. Il parle italien.
– Vas-y franchement sinon ça sert à rien.
– OK. Par contre, tu me dis vraiment...
– Oui, je te dis. Et arrête de parler. Respiration difficile.
– Estelle !
– J'ai vu.
– Tu as vu quoi?
– C'était une route la nuit et une grande maison. Avec une grille... une grande grille.
– C'est tout ? T'as pas vu autre chose ?
– Ici, il y avait un immeuble.
– Il était vraiment pourri. Bourré de rats, pas d'électricité, des étais en façade.
– Je reloge les gens dans des conditions décentes.
– Au même endroit?
– Quand je peux. C'est l'idée. Je t'écoute, Andres. A Gémenos ? François n'a rien pu faire ?
– Il rachète des ruines pour faire des immeubles neufs ?
– Il transforme le crado en beau avant que ça s'écroule.
– Et toi, c'est quoi ton taf ?
– Je m'occupe des relations humaines, des gens qui veulent pas partir malgré le danger.
– Tu dois les convaincre ?
– Oui. Tu devrais faire pareil.
– Il est comment comme patron ?
– Casse-couilles. Mais pour 2 000 par mois, ça va.
– Avec les commissions, ça grimpe.
– A combien ?
– Je double mon salaire.
– Y a une galère à Gémenos. Andres arrive. Allez-y. Toi, viens avec moi. Je vais te montrer l'étape suivante. OK ? Clé dans la serrure.
– Tu rentres déjeuner ?
– Ça te dit, des sushis ?
– Carrément.
capture