logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

19/20 : Journal national


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 19h30 sur France 3

capture
– Ce matin, un verrou a sauté concernant les 80 km/h et c'est Edouard Philippe qui fait des concessions. Le Premier ministre laisse aux départements le choix de déroger à la règle, un assouplissement attendu par de nombreux départements, notamment l'Essonne...
– 15.000 véhicules se croisent chaque jour sur cette route de l'Essonne aujourd'hui limitée à 80 km/h. François Durovray, le président du département, n'a cessé depuis le 1erjuillet 2018 de réclamer des dérogations. Il souhaite remettre la vitesse limitée à 90 sur cet axe entre autres.
– Nous sommes ici sur une route départementale qui va repasser à 90 km/h car elle est suffisamment large et qu'elle présente notamment au travers de sa signalisation horizontale, les bandes blanches, toutes les règles de sécurité.
– S'appuyant sur les constats d'accidents et les rapports des patrouilleurs de l'Essonne, le département proposera que seulement 243 km restent à 80 km/h alors que 557 km retrouveront la limite à 90 Une responsabilité qui sera partagée avec le préfet même si le Premier ministre, ce matin, a indiqué que les départements pouvaient décider seuls.
capture
– J'en discuterai avec le préfet car même s'il n'est pas responsable, j'estime qu'il doit donner son avis sur les mesures que nous prendrons. J'espère que l'été prochain, en Essonne, on pourra circuler à
– Chez les automobilistes, le débat sur l'abaissement de la vitesse n'avait jamais vraiment été tranché et ce n'est toujours pas le cas.
– Je roule à 80 tout le temps donc ça ne me gêne pas.
– Moi, je suis contre.
– Ça dépend...
– Les 150 panneaux "90" soigneusement conservés par le département pourraient donc ressortir dès cet été.
– Le chômage est au plus bas depuis 10 ans, il s'établit à 8,7% de la population active. C'est une bonne nouvelle pour tout le monde, même si la tendance à la baisse s'est un peu tassée ces trois derniers mois...
– Depuis 2009, le chômage n'avait jamais atteint un niveau aussi bas, avec 2,441 millions de demandeurs d'emploi. Selon l'Insee, il touche aujourd'hui 8,7% de la population active.
capture