logo Le moteur de recherche de la télé

L'homme qui est mort deux fois

Un cas pour deux


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 14h55 sur France 3

capture
– Le patron ? Mon nom est Matula.
– Le nouveau commissaire du quartier ?
– On dirait?
– On ne peut plus se fier au look.
– Je suis détective privé. Je peux vous poser des questions ?
– Si ça vous amuse... Claire, ne te gave plus de chocolat.
– "Claus Becker", ça vous dit quelque chose ?
– Non ! Quelle idiote !
– Désolé.
– Il est où, l'homme de ménage ?
– Ramasse toi-même.
– Il sert à quoi?
– Le 4X4 rouge, dehors, est immatriculé à votre nom, c'est bien ça ?
– C'est exact.
– On a vu Claus Becker à son volant. Les témoins sont sûrs. Alors ?
– C'est la voiture de service. Les clés sont à la disposition du personnel, des amis, des filles...
– Becker est-il un ami de la maison ?
– Je le saurais !
capture
– C'est possible ?
– Vous êtes bien indiscret ! Mais comme vous avez de beaux yeux, je vais me renseigner. Installez-vous et distrayez-vous. Tanja ?
– Moi, c'est Tanja. Et toi ?
– Josef.
– Si on s'offrait une bouteille de champagne ?
– Bonne idée !
– Tu fais des affaires à Francfort ?
– On peut dire ça comme ça.
– De bonnes affaires ?
– Je n'ai pas à me plaindre. J'ai beaucoup entendu parler de toi.
– De moi?!
– Un ami m'a donné cette adresse. Il m'a vanté les charmes de la jolie Tanja.
– Il s'appelle
– Claus Becker.
– Claus qui ?
– Becke r.
– Je... ne connais pas ce nom.
– Si, fais un effort !
– Va te repoudrer le nez. Alors, Tanja vous plaît ?
– Oh, oui !
– Elle risque son travail : ICI, on est discrets. Sinon, on s'expose à des problèmes. Vous pouvez tout faire avec nos filles, sauf les interroger.
– Message reçu.
– Me Lessing va arriver. Il a dit qu'il serait là à 15 h et il est toujours très ponctuel.
– Volontiers. Je n'ai pas dormi de la nuit.
– Mme Becker.
– Vous avez retrouvé Claus ?
– M. Matula a suivi vos indications. Ça ne doit pas être votre mari que VOUS avez VU.
– Ne renoncez pas si vite.
– Vous auriez pu vous tromper, non ?
– C'était lui !
– Il doit lui ressembler.
– Je le connais !
– On peut se tromper.
– Vous pensez que je suis folle !
– Non. Je comprends que vous soyez choquée.
– Je m'en occuperai moi-même.
capture