logo Le moteur de recherche de la télé

Ailleurs en France


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 10h15 sur France 3

capture
– Ils seront capables de différencier les voitures des camions. Le constructeur annonce également qu'ils pourront contrôler les distances de sécurité ou repérer un véhicule qui s'engage sur une voie interdite. Des radars qui font déjà regretter à certains la présence des forces de l'ordre le long des routes.
– Je suis plus pour une présence policière au bord des routes que des radars. Les radars, pour moi, c'est binaire. Maintenant, ça flashera plus de choses. Etant sur la route au quotidien, je vois des très mauvais comportements, que ce soit l'utilisation du portable ou plein d'autres choses. Dans cette optique-là, ils pourraient apporter quelque chose.
– Pour le moment, la date du déploiement de ces radars dans l'Allier n'est pas connue. D'ici la fin de l'année, il y en aura 400 d'installés partout en France.
capture
– Grégoire Bouscambert : Les radars routiers, voilà un sujet qui alimente les discussions sur les réseaux sociaux. Même ironie ici. Parallèlement à ces radars polémiques, les autorités sont également mobilisées pour inciter les automobilistes à réduire leur vitesse. Notre équipe de France 3 Hauts-de-France a suivi des gendarmes qui, en moto, en voiture ou en hélicoptère, traquent les délinquants de la route.
– Dans le viseur de ces gendarmes, les grands excès de vitesse. En la matière, la brigade motorisée de Beauvais a de quoi faire.
– Le plus rapide, c'était sur la route de Clermont, la voie rapide limitée à 110. On l'a intercepté à 248. C'était un motard. Il venait de se disputer avec sa copine. Il a accéléré, a-t-il dit. Justement, sur cette même route...
– La poursuite s'engage. Un automobiliste vient d'être contrôlé en excès de vitesse sur une route limitée à 110 km/h. Il est arrêté par les gendarmes. Son excuse est toute trouvée.
– Le soleil m'a ébloui J'aurais pu rouler à 200, c'était pareil. Ça m'a ébloui. Je n'ai pas vu le compteur.
– Arrêté dans le passé pour conduite sous stupéfiants, fiché, l'automobiliste doit passer un test salivaire de dépistage de drogue.
capture