logo Le moteur de recherche de la télé

Mon grain de sel en Méditerranée


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 8h05 sur France 3

– Comme tu peux le voir, on commence à avoir pas mal de saveurs que l'agneau commence à relâcher. Une fois la viande plus ou moins saisie, on va envoyer les oignons. J'envoie du côté des os. L'ail. L'agneau est très fort, j'ai besoin de le parfumer au maximum, c'est pour ça que je pars sur de la népita. J'avais besoin de cette touche corse pour parfumer. Comme je t'ai dit, ce sont des produits que j'aime beaucoup trop, qui parfument énormément. on rajoute la népita. Le rôti commence à être bien coloré. Je vais rajouter poireaux et carottes. On va prendre un verre de vin blanc qu'on va verser. On va laisser entre 5 et 10mn. Comme je n'ai pas mis beaucoup de vin et que j'aimerais quand même que ma viande et mes légumes soient parfumés au vin blanc, je vais couvrir. Ensuite, je vais sortir le rôti que je vais mettre dans une plaque de cuisson et qu'on va envoyer
– Ça tombe bien car ma cuisson, Je vais pouvoir te laisser la place.
– Et pendant ce temps, que se passe-t-il du côté du coworking? Apparemment, ici, chacun se concentre sur son travail. Lionel a réuni dans son espace des jeunes chefs d'entreprise spécialisés dans la création et le numérique. L'ambiance n'est pas toujours aussi studieuse. Parfois, on prend l'apéro et on se détend. La déco est branchée vintage et ça tombe bien car Anthony aussi.
– On est parti sur de la brocante pour trouver une vaisselle années 70 sur les couleurs que je recherchais, orangé, rouge, jaune, blanc. Je voulais ce côté vitamines. J'ai mélangé des verres à vin dépareillés. Les couverts, c'est pareil, j'ai tout dépareillé. Je les ai voulus, pour un côté convivial, roulés comme dans une brasserie, dans la serviette. Ça m'a inspiré une ambiance jeune, dynamique, colorée, vitaminée. Un petit côté rétro récup. Je suis parti un peu dans ma table, une table assez simple et conviviale.
– Un peu comme sur les tables des 70s, ces années où le ciel ne nous était pas encore tombé sur la tête. On savait faire la fête, avec des robes à grosses fleurs et des pantalons pattes d'éléphant. Mais il est temps de revenir au 21e siècle.