logo Le moteur de recherche de la télé

Le business de vos émotions

Envoyé spécial


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 21h15 sur France 2

capture
–  Des employés apparemment retranchés dans un bureau pour éviter la presse, même cet homme a du mal à garder son sérieux.
– Ils sont en train de se cacher?
capture
– Je ne sais rien d'eux... Je vous demande de quitter les lieux.
– Chez Red Flag, tout le monde semble fuir les caméras. L'entreprise a plutôt l'habitude de l'ombre. Ce n'est pas un syndicat agricole mais une société de lobbying, déclarée à la Commission européenne. Parmi ses clients répertoriés, le géant du tabac British-American Tobacco, mais aussi Monsanto. Finalement, Red Flag a consenti à répondre à nos questions par écrit. L'entreprise revendique la transparence et dément pratiquer l'astroturfing. Elle assure ne jamais avancer masquée, avec son nom visible sur les formulaires.
Elle affirme que Monsanto n'était pas le seul client soutenant son Projet. Aux côtés de Red Flag, une deuxième entreprise de relations publiques, nommée Lincoln. Cette société américaine nous a répondu... A l'automne dernier, la presse avait déjà révélé que des entreprises de communication étaient derrière Agriculture et La riposte avait été massive, le collectif avait publié sur son site un texte intitulé "Nous ne sommes pas des fantômes", signé par une centaine de personnes, censé attester de la spontanéité du mouvement. Pourtant, certains signataires disent ne pas avoir été clairement prévenus qu'ils allaient figurer sur cette fameuse liste.
– Là, c'est moi... Mais je n'étais pas agricultrice à ce moment-là, j'étais étudiante. Au début, je me suis demandé pourquoi j'avais signé sans faire plus de recherches... Je ne suis sûrement pas la seule à faire un truc sans savoir toutes les conditions. Ça m'a vraiment étonnée, surtout qu'on me l'apprenne comme ça... Je n'ai pas donné l'autorisation pour que mon nom soit publié sur un site internet. Il n'y a aucune limite... C'est tromper les gens. C'est même utiliser les gens.
– A sa demande, son nom a finalement été retiré de la liste. Elle ne semble pas la seule à s'y être retrouvée sans le vouloir. Nous avons appelé d'autres personnes surprises d'y avoir L'un des plus célèbres adhérents Un agriculteur pro-glyphosate très médiatique.
capture