logo Le moteur de recherche de la télé

Le business de vos émotions

Envoyé spécial


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 21h15 sur France 2

capture
–  Il a peut-être sommeil mais il va devoir monter sur le ring! Allez, allez, passe-moi la bande collante!
– L'organisateur de l'événement, c'est ce monsieur, qui a l'air
– Il y a 13 combats prévus. Il n'y a que des enfants qui se battent ce soir, que des enfants de très bon niveau.
– Pourquoi les gens aiment tant les combats d'enfants?
– Car c'est très amusant, il n'y a pas de retenue chez les enfants, ils se battentjusqu'au bout.
capture
– Tous les hommes du village sont là pour entourer Sin Chan. Il va se battre avec les mêmes règles que les adultes. Les coups de pied, de poing, de coude sont autorisés. Sin Chan, avec les gants rouges, va affronter un petit garçon qui a un an de plus mais qui pèse comme lui 20 kilos. Tout au long du combat, dans les tribunes, les gens ne se contentent pas de regarder, ils parient. Chaque signe de la main est une enchère qui monte. L'argent liquide circule. Sin Chan a le dessus, sa cote s'emballe. Après 25 minutes d'une incroyable intensité, il remporte son combat. Applaudissements.
– Allez, viens là! Prends la pose, mets ça dans la bouche!
– Devant notre caméra, tout semble assumé: la pose, l'argent et les blessures du petit garçon.
– Il s'est fait mordre à deux endroits: là et là.
– 34 autres enfants s'affrontent ce soir-là sur le ring. Une nuit de muay-thaï désormais ordinaire en Thaïlande, comme il en existe des dizaines chaque semaine dans le pays. Une étrange soirée à vivre, qui a rapporté à ce petit garçon de 6 ans l'équivalent de 140 euros. Deux jours après le combat, Sin Chan a repris le chemin d'une vie de petit garçon plus ordinaire. Il est en grande section de maternelle. C'est le seul enfant boxeur de sa classe.
– Demain, on est queljour?
– Samedi!
– Et on s'arrête pendant combien de jours?
– Deux jours!
capture