logo Le moteur de recherche de la télé

Un si grand soleil


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 20h50 sur France 2

capture
– Je comprends pas, ils m'avaient dit que j'étais embauchée. J'avais besoin de ce boulot, moi !
– Maman... Il t'a dit quoi ?
– Il a appris ce qui s'était passé avec Driss. Il a changé d'avis.
– Comment il l'a su ?
– C'est dégueulasse.
– De toute façon, c'est toujours la même chose. A chaque fois que tu t'en prends aux juifs, on en fait toute une histoire.
– T'inquiète pas, maman. Tu vas trouver un autre travail.
– C'était déjà difficile de trouver celui-là. Je sais pas comment on va s'en sortir.
– Tu es un grand malade !
– Tu aurais fait quoi, à ma place ?
– Je serais pas entré dans la chambre de mon patron !
– J'étais sûr que c'était Rebecca.
– Tu es un malade. Tu es calmé, maintenant?
capture
– Elle me trompe pas avec mon patron mais elle me trompe peut-être !
– Sérieusement ?
– Elle me ment sur son emploi du temps.
– Tu me fatigues.
– Me dis pas que tu resterais sans rien faire si ta femme te cachait des choses.
– Pour la garder, je dois éclaircir tout ça ! Si je peux pas lui faire confiance, ça sert à quoi?
– Tu vas tout gâcher avec tes conneries, mais fais comme tu veux.
– Ils sont parfaits, ces fascicules. La typo est bien. Super boulot !
– Gary, vous avez une minute ?
– Ouais.
– J'aimerais avoir une petite conversation avec vous.
– M. Bastide...
– Ne m'interrompez pas. Ce que j'ai à vous dire est très important. Ça doit rester entre nous.
– Jamais je me permettrais !
– Si quelqu'un a accès à ces documents comptables, ça va barder.
– Quels documents comptables ?
– Sur les coûts de fabrication. Ceux que vous m'avez demandés.
– Ah oui, c'est vrai !
– Je vais vous envoyer ce mail. Il est strictement confidentiel.
– D'accord.
– C'est moi qui formulerai l'offre pour négocier de nouveaux contrats.
– Bien évidemment. Je voulais vous donner ces infos. Voilà, vous l'avez. C'est fait.
– Ah oui. Merci.
– Autre chose, Gary ?
– Je suis désolé pour hier.
– Pas autant que ma femme. N'en parlons plus. Ce qui se passe à l'hôtel reste à l'hôtel.
– Merci, monsieur.
– Vous devez être soulagés de rentrer chez vous.
capture