logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 20h00 sur France 2

capture
– E.Philippe s'est dit prêt à laisser aux présidents des conseils départementaux le choix d'appliquer ou pas la limitation de vitesse à 80 km/h. Quelles routes seront concernées et selon quels critères?
– Fini les 80 km/h sur certaines routes secondaires. Les départements pourraient choisir au cas par cas de revenir Quelles sont les routes concernées? Uniquement les routes départementales, sans séparateur central, 27 % du réseau routier français. La fin des 80 km/h sur ces axes, les automobilistes y sont majoritairement favorables.
– C'est du n'importe quoi. Vivement qu'ils remettent ça à 90!
– Dans certaines routes, c'est possible de rouler à 90.
capture
– Comment choisir les routes Ce sont les présidents qui prendront la décision et en assumeraient la responsabilité en cas d'accident grave. Dans les Deux-Sèvres, plus de la moitié des routes devrait être concernée. Celle-ci en fait partie.
– Je crois qu'il y a 24 alternances de Niort à Thouars, de 90 à 80. C'est une 1re raison. La 2e, c'est que nous avons peu d'accidents sur ces routes-là.
– L'amendement présenté aujourd'hui est-il un recul pour le Premier ministre? Portée depuis janvier 2018 par E.Philippe, l'expérimentation devait durer 2 ans.
– Si les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances après 2 années de mise en oeuvre, le gouvernement prendra ses responsabilités.
– La marche arrière est pourtant amorcée dès l'ouverture du grand débat, en janvier, par le président de la République.
– Il faut, ensemble, qu'on trouve sur ce sujet, par le débat, une manière plus intelligente de le mettre en oeuvre. Il n'y a pas de dogme.
– Sur ce dossier, le Premier ministre lâche du lest mais renvoie les départements à leurs responsabilités.
– A.-S.Lapix: M.Salvini, ministre de l'Intérieur italien, est omniprésent dans les médias. Il défie Bruxelles, affirmant notamment ne plus vouloir respecter la règle des 3 % de déficit, et les populistes européens ne jurent que par lui. Pourtant, à 10 jours des élections, son parti chute dans les sondages.
capture