logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 20h00 sur France 2

capture
–  Ce bois-là, je vais l'exporter en Chine. Il présente des caractéristiques de qualité inférieure. Je pourrai le vendre sur le marché français, mais à des prix inférieurs de mon prix de revient. Pour une partie, je ne pourrai pas le vendre sur le marché français.
– Dans quelques jours, ces arbres vont quitter le port de Fos-sur-Mer, en direction de la Chine, dans une usine au nord-est de Pékin.
– Ce sont les bois qu'on a achetés en France, cette année.
– Le chêne français représente la moitié des importations. Elles sont devenues indispensables à ce patron chinois.
capture
– En Chine, on avait des chênes, mais il ne reste pas grand-chose, à cause de la déforestation à tout-va. En 2016, le gouvernement chinois a interdit de couper le chêne. Toutes les coupes sont interdites.
– Comble de l'histoire: une fois transformées, 30 % de ces planches sont réexportées en France, autour de 18 euros le mètre carré, grâce à un coût de main-d'oeuvre très compétitif. Du parquet revendu au final 20 % moins cher que celui fabriqué en France.
– Les ouvrières sont en train de poser les planches. Normalement, c'est l'heure de rentrer. Comme elles sont payées par pièce, elles ne rentrent pas avant d'avoir fini. Elles préfèrent faire des heures supplémentaires. Les Français sont plutôt paresseux! Ils sont trop bien couverts. Ils ne sont pas motivés pour faire des efforts.
– 200 ouvriers travaillent dans cette entreprise.
– On travaille 6 jours par semaine, 8 heures et 30 minutes parjour. Le salaire moyen est de 660 à 800 euros par mois.
– Des usines chinoises qui tournent à plein régime, pendant que certaines usines françaises disent manquer de ressources. C'est le cas à Chalon-sur-Saône. Ici, D.Chavot dirige l'une des plus importantes scieries du pays. Il dénonce l'envoi de nos chênes en Chine.
– C'est dommage. On aurait une capacité de travail accrue. Mais par manque de matière première, on est dans l'incapacité de répondre aux besoins de nos clients.
– Il n'y a pas de bois, en France?
capture