logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 17h15 sur France 2

– P.Casini-Vitalis: C'est un très joli bouchon, de radiateur normalement. Je ne sais pas si les Bentley d'aujourd'hui ont également un radiateur sur lequel elles ont ce genre de petite chose.
– Sophie Davant : Nos conducteurs sont facétieux. Ils ont fait expertiser cet objet à Patricia, qui n'est pas une grande spécialiste de l'automobile.
– P.Casini-Vitalis: Nous sommes dans la mascotophilie automobilia
– Sophie Davant : Ce sont les collectionneurs de mascottes?
– Bernard: Ça n'a jamais été monté sur un radiateur, ça se voit.
– P.Casini-Vitalis: Oui. C'est un bel objet. Vous avez de grands noms de la mascotte. Lalique a fait des mascottes splendides, en verre opacifié. Vous avez les mascottes des Rolls-Royce, avec la fameuse Spirit of Ecstasy, magnifique, avec ses ailes extraordinaires. Des choses qui valent de l'argent,
– Bernard: Parce que c'est en argent.
– P.Casini-Vitalis: En or, en cristal... Vous avez toute une gamme de matières. Tout ça était vissé Le radiateur était devant la voiture, en 1re ligne. C'est la raison pour laquelle la mascotte souffrait, la plupart du temps. Elle était souvent volée. Elle souffrait parce qu'elle était gondolée par la chaleur du radiateur. Elle était rarement dans des états... Waouh. Combien vous en espériez?
– Bernard: Une cinquantaine, on m'avait dit.
– Sophie Davant : Une cinquantaine d'euros?
– P.Casini-Vitalis: On peut même dire 80 euros.
– Sophie Davant : Quel est votre projet avec la vente?
– Bernard: On a l'intention de s'envoler vers les Etats-Unis pour y rencontrer notre correspondante navajo, avec qui on a des liens. Tous les ans, on s'envoie des petits cadeaux. Depuis 1995, on ne l'a pas revue. On aimerait bien retourner la rencontrer. On l'avait vue lors d'un voyage aux Etats-Unis.
– Sophie Davant : Vous nous avez apporté... Un disque de leur musique.
– Bernard: J'ai apporté, pour que vous vous souveniez de mon passage, que ma correspondante m'avait offert et que je vous offre aujourd'hui.
– Sophie Davant : Les collectionneurs de mascottes, les mascotophiles automobilia...
– P.Casini-Vitalis: Oui, la mascotophilie.