logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 16h25 sur France 2

capture
– Sophie Davant : Ça date de quand?
– D.Galludec: C'est récent. C'est XXe.
– Sophie Davant : Il y a une petite étiquette.
– D.Galludec: "Cristal, 24 % de plomb, soufflé en bouche et taillé main". C'est numéroté 461 sur 500. C'est taillé avec différentes meules. On taille le cristal pour faire ce décor qui va caractériser ce bel oeuf. Il y a beaucoup de cristalleries en Lorraine, car elles ont la matière première, la silice et la potasse, ainsi que le bois. Beaucoup de cristalleries sont nées en Lorraine. Les plus prestigieuses sont Saint-Louis, Baccarat, Gallé...
– Sophie Davant : Qu'aimeriez-vous faire avec le produit de cette vente?
– Claude: Tout dépend du montant qui sera...
– Sophie Davant : Vous envisagez quoi? On va voir si Dorothée vous donne raison.
– Claude: 100 euros.
capture
– Sophie Davant : Avec 100 euros, par exemple?
– Claude: Un petit repas dans un bon restaurant avec mon épouse, par exemple.
– Sophie Davant : Qu'allez-vous dire, Dorothée?
– D.Galludec: 100 euros, c'est le prix habituel en salle des ventes pour ce type d'objet. On en a déjà vendu à 100 euros. Je valide.
– Sophie Davant : Vous validez à 100 euros?
– Claude: Ça me va bien.
– Sophie Davant : Voici le passe. Vous allez rejoindre nos amis acheteurs. Merci d'être venu nous voir.
– D.Galludec: Bonne chance.
– Sophie Davant : Bonne vente!
– Claude: Merci. Dorothée m'a confirmé les hypothèses que j'avais faites concernant l'utilisation et l'origine de cet objet. Concernant l'estimation, c'est le montant que je m'étais donné. Je suis prêt à le défendre, en espérant faire une bonne affaire conclue.
– Claude marchera-t-il sur des oeufs lors des négociations pour ainsi espérer de belles enchères? En attendant, laissons place à notre dernière vendeuse, Claude. C'est la propriétaire de cet ancien jouet dont nous parlons depuis le début de l'émission. Pourquoi veut-elle s'en séparer?
– Claude: Je suis une fille d'antiquaire. J'ai toujours connu cette vache dans une vitrine. Je n'avais pas le droit d'y toucher. Mon fils ne veut pas l'avoir. Je la mets en vente
– Sophie Davant : Claude.
– Claude: Bonjour.
– Sophie Davant : Normande?
– Claude: Oui, d'adoption.
capture