logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 16h25 sur France 2

capture
– Jean-Claude: Jean-Claude.
– C.Margeridon: Vous venez d'où? Jean-Claude: Entre Reims et Châlons-en-Champagne, dans la Marne.
– C.Margeridon: Vous êtes arrivé avec votre aïeul. Jean-Claude: C'est ma cousine, de l'Oise, qui m'a offert ce tableau Elle m'a expliqué son historique. On descendait de cette lignée.
– C.Margeridon: Vous pouvez retirer vos lunettes et vous mettre en biais?
– P.Azzopardi: On va voir si vous êtes un descendant.
– S.Vanhandenhoven: Et la perruque.
– C.Margeridon: Faites un peu la gueule. Franchement, vous êtes quand même plus beau à regarder que lui. Il est chouette. J'aime bien car il écrit.
– P.Azzopardi: Qu'est-ce qu'il a eu comme restaurations? Jean-Claude: L'expert m'a dit que près du front, il y avait eu quelques restaurations.
– C.Margeridon: Il y a des repeints. On le voit ici.
– P.Azzopardi: Et le nez et les pommettes? Jean-Claude: Je ne pense pas. C'était peut-être un bon vivant.
– P.-J.Chalençon: Il est déco. C'est sympa de savoir qui c'est.
capture
– C.Margeridon: Tu le vois direct derrière. Il est vachement sympa. J'aime bien les portraits. Je vais démarrer à 50 euros.
– D.Chatelet: 60.
– C.Margeridon: Le mec est sévère!
– P.-J.Chalençon: 70.
– C.Margeridon: Ce que j'aime, c'est ça.
– S.Vanhandenhoven: C'est beau.
– C.Margeridon: Si tu veux, on le coupe en 2. Je te file la tête et je prends le bas.
– P.Azzopardi: 110.
– D.Chatelet: La tenue est belle.
– C.Margeridon: 130.
– S.Vanhandenhoven: Ce genre de tableau est rarement signé. C'est signé dans...
– C.Margeridon: Dans le bouquin. 150.
– P.-J.Chalençon: Lâche-toi, Diane!
– P.Azzopardi: 320.
– C.Margeridon: J'attends. Jean-Claude: Il va aller en Belgique?
– S.Vanhandenhoven: Il est beaucoup trop souriant pour chez nous.
– P.Azzopardi: Il est un peu tristounet.
– P.Azzopardi: Je vais dire 400 euros. Après, je n'en veux plus. Il est sympathique, mais bon... Il est un peu dur.
– D.Chatelet: 410, alors.
– P.Azzopardi: Il est à toi.
– P.-J.Chalençon: 410, Diane...
– D.Chatelet: Attends! Monte, alors!
capture