logo Le moteur de recherche de la télé

Je t'aime, etc.


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 15h20 sur France 2

capture
– Je me souviens vous avoir vu danser sur une aire d'autoroute sur cette musique. "Cosmic Girl", de Jamiro quai.
– Michaël Gregorio : C'est pratique pour la danse dans le tour bus.
– D.Burki: Quelle bonne playlist!
– Aram Manoukian : Tous ces musiciens qui sont en vous... Parfois, vous devez entendre des choses et vous vous mettez à la musique, fatalement. Vous avez tellement emmagasiné qu'à un moment, ça va forcément rejaillir.
– Michaël Gregorio : J'ai eu la chance de composer parfois de manière très modeste pour un artiste qui s'appelle Barcella. Il y a beaucoup de musiques originales. J'ai participé à certains titres. Je vais chanter une de mes compositions.
capture
– Claudia Weill : Vos parents ont écouté beaucoup de musique? Ils étaient musiciens? Comment, d'un seul coup, vous êtes arrivé à la musique?
– Michaël Gregorio : Ils écoutaient un peu de musique. Ils n'étaient pas musiciens. Je n'ai pas eu l'impression de baigner dans énormément de musique, mais j'ai toujours été attiré par ça depuis l'enfance.
– Claudia Weill : Ils se sont rendu compte de ce don?
– Michaël Gregorio : Je pense. Ils en avaient peut-être un peu conscience, mais de là à en faire mon métier, ce n'était pas évident.
– D.Burki: Au début de la playlist, vous nous avez fait écouter Rage against the Machine, avec cette fameuse voix rauque et éraillée. Peut-être que vous auriez envie d'avoir cette même voix. Vous connaissez la personne dont on va parler. Pendant plus de 13 ans, D.Féron a été chanteur dans un groupe de metal. A travers cette musique, victime encore de beaucoup d'idées reçues, il a pu exprimer sur scène ses sentiments de peine et de joie.
– Michaël Gregorio : Je viens juste de commencer une formation avec lui. Je le connais comme ça.
– D.Burki: Vous n'avez jamais vu les photos de lui avant?
– Michaël Gregorio : Non.
– D.Burki: Voilà comment il était quand il avait son groupe de metal. Il avait cette voix ultra saturée. Depuis quelques années, il a remplacé ses cheveux longs contre des lunettes de prof de chant.
– Dans cette salle de répétition parisienne, D.Féron donne des cours de chant un peu particuliers.
capture