logo Le moteur de recherche de la télé

Je t'aime, etc.


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 15h20 sur France 2

capture
– Vous êtes un super flic. M.Gregorio, il y a un an et demi, vous avez fait un triomphe avec votre tournée qui célébraitjustement vos 10 ans de carrière. Vous vous êtes produit dans les Zénith de France jusqu'à l'AccorHotels Arena. On se remémore quelques instants. "J'adore", de P.Katerine. "Allumer le feu", de J.Hallyday. "Pride", de U2. "Bella", de Maître Gims, avec la voix de C.Aznavour. "Ma Benz", de NTM, sur du Mozart.
– Encore un lapin! "Ave Maria", de Mozart.
– D.Burki: Moi, j'aime beaucoup Michaël, car, contrairement à d'autres imitateurs, il aime tellement la musique et il a tellement de respect pour tous ces artistes... C'est ce qui fait votre spécificité. Vous avez un souvenir particulier de cette tournée?
– Michaël Gregorio : C'était dur. On a terminé à Tahiti. C'était formidable. Ça aide à terminer en beauté. C'était un terrain de jeu exceptionnel.
– D.Burki: Vous tournez une page, là.
capture
– Michaël Gregorio : Effectivement, avec ce prochain projet, complètement différent, la page se tourne, mais cela ne veut pas dire que je ne reprendrai pas ça.
– D.Burki: On a compris pas mal de choses sur ce spectacle, mais il y a de la magie.
– Michaël Gregorio : Oui, c'est de la magie nouvelle. C'est différent de la magie traditionnelle. Ici, la magie n'est pas dans la démonstration. Je ne vais pas faire de tours de magie. C'est de la mise en scène, un peu comme un langage artistique. Je travaille avec V. Losseau et R.Navarro. Je suis heureux de présenter cette conférence décalée sur la voix chantée.
– D.Burki: Restez avec nous. André a un cadeau pour vous.
– Aram Manoukian : On a enquêté sur vous. Les goûts musicaux, ce que vous écoutez, ça en dit long SU l' VOUS. Avant de monter sur scène, ce qui vous met un coup de fouet, c'est Rage against the Machine. "Killing in the Name".
– Aram Manoukian : Qu'est-ce qui
– Michaël Gregorio : C'est l'énergie qui monte. Ça marche aussi avec AC/DC. C'est de l'énergie qui galvanise.
– Aram Manoukian : Ensuite, un autre morceau.
– D.Burki: C'est Justin.
– Aram Manoukian : C'est dans le tour bus avec les musiciens?
capture