logo Le moteur de recherche de la télé

Je t'aime, etc.


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 15h20 sur France 2

capture
– Michaël Gregorio : C'était au lycée. Je vocalisais. Il y a la voix que j'utilisais, mais celles que j'entendais aussi. Je reconnaissais des comédiens dans leurs différents rôles. Au lycée, on faisait des exercices de vocalisation. Je me suis rendu compte que j'avais des facilités.
– D.Burki: Cette voix envoûtante, pour nous aider à avancer dans cette histoire, peut-être pour la rendre différente, nous avons invité un spécialiste des cordes vocales. Il est chirurgien ORL, phoniatre. C'est le DrJ.Abitbol. Bonjour. Installez-vous. Merci d'être avec nous. On est contents de vous recevoir. Vous publiez "Voix de femme". Je ne vous présente pas.
– Michaël Gregorio : Je vais bien.
– D.Burki: Tout le monde ne naît pas avec l'organe de M.Gregorio. La voix, c'est un peu la loterie?
capture
– J.Abitbol: Oui, mais elle se travaille. Le talent est de la travailler. Une voix peut être sincère et authentique. C'est cette harmonie entre le langage du corps et le langage de la voix. On ne peut pas mentir à un aveugle, selon la Bible. L'authenticité de la voix, c'est ce qui fait que l'interprète va pouvoir se montrer au collectif. C'est un échange entre l'individu et les autres. Il y a le silence qui va habiller le côté émotionnel de la voix.
– D.Burki: Est-ce que la voix des hommes et des femmes ont le même pouvoir de séduction?
– J.Abitbol: Oui, mais au téléphone, dès que vous entendez "Allô", vous savez si c'est un homme ou une femme. Et ce, même si la voix est grave. En aucun cas une voix grave n'est une voix masculine. Les jeux de mots, la façon dont les voyelles vont être utilisées, c'est différent chez l'homme et chez la femme. La voix grave, ça séduit. Les graves sont l'écrin de la séduction.
– D.Burki: On va regarder un extrait de "Ave Maria" à votre façon. "Ave Maria" de Mozart. Applaudissements.
– D.Burki: C'est fou. Comment c'est possible?
– Aram Manoukian : Ils sont plusieurs à l'intérieur de lui-même.
– D.Burki: Comment c'est possible?
– J.Abitbol: Les hommes peuvent monter haut dans les aigus. Notre grave, on l'a dès notre naissance. On ne peut pas aller en dessous.
capture