logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 14h10 sur France 2

capture
– C'était pendant le parcours. On a peut-être essayé 2 ou 3 ans sans ce parcours, et après, on s'est dit qu'il y avait peut-être quelque chose, qu'il fallait qu'on passe par la PMA.
– Félix Bollaert : C'est contraignant pour le couple, pour le quotidien.
– Aline: C'est des allers-retours réguliers, des piqûres. C'est assez contraignant, mais quand on veut, on se bat.
– Félix Bollaert : Comment vous vous sentiez pendant cette période?
– Aline: J'avais beaucoup de force. C'était ce qu'on voulait le plus, avoir un enfant, construire une famille. On se battait pour ça tous les jours.
– Félix Bollaert : C'est des ascenseurs émotionnels permanents. On y croit, il y a l'échec, il faut se remotiver... Comment le vivait-il?
– Aline: Bien, mais il était très discret. On ne parlait pas de...
– Félix Bollaert : C'est quelqu'un qui ne parlait pas.
capture
– Aline: Non. Il gardait beaucoup pour lui.
– Félix Bollaert : Vous avez souffert du fait qu'il ne parlait pas?
– Aline: Je lui ai beaucoup dit: "On est un couple, il faut qu'on parle." Même au niveau de son travail, il en parlait quand ça n'allait pas mais il n'allait pas dans les détails.
– Félix Bollaert : Vous avez fini par baisser les bras?
– Aline: Oui. C'est un cumul, en fin de compte, qui a fait que je voulais me remettre en question.
– Félix Bollaert : Vous lui avez annoncé que vous alliez partir?
– Aline: Oui, que j'allais partir de la maison.
– Félix Bollaert : Faire le point.
– Aline: Mon corps ne supportait plus, ne voulait plus, que ce soit physiquement ou mentalement.
– Félix Bollaert : Il y avait des conflits entre vous?
– Aline: Un peu, mais pas non plus de gros conflits.
– Félix Bollaert : C'était vraiment vous qui étiez à bout dans votre tête, au-delà de votre corps. Je comprends. Vous lui avez annoncé.
– Aline: Oui, je lui ai dit tout ça. Il ne voulait pas. Il m'avait dit que pour lui, avoir un enfant, ce n'était pas grave, tant que j'étais avec lui, c'était l'essentiel.
– Félix Bollaert : Vous comptiez aller où?
– Aline: Je voulais rester dans la commune où on était, retrouver un logement et faire un point sur moi-même.
– Félix Bollaert : Vous étiez perdue là-dedans.
capture