logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 14h10 sur France 2

capture
– A chaque fois que je sors de chez moi, j'ai le nez dessus. Chaque fois que je prends ma voiture,
– Dr F.Ferreri: Vous êtes confrontée à des indices qui font que le souvenir revient comme si ça s'était passé hier. Il y a des techniques d'aide aux victimes. On essaie de voir comment les indices du quotidien peuvent être moins efficaces sur votre mémoire. Ces indices vous rappellent trop facilement le souvenir. Bien qu'il y ait des indices... Vous allez regarder un film et voir des scènes d'accident. Quand vous sortez, il y a des bruits de circulation. Comment faire pour ne pas être en hypervigilance permanente? Comment le revivre de façon plus apaisée au quotidien?
– Félix Bollaert : Vous vous en voulez toujours?
– Brigitte: Bien sûr. C'est humain. Sinon, on ne serait pas humain. On s'en veut. Je m'en veux surtout de ne pas avoir trouvé le truc pour l'éviter.
– Félix Bollaert : Vous vous refaites la scène en permanence.
capture
– Brigitte: C'est ça.
– Swann: Si je puis me permettre... J'ai un chiffre qui peut aider. C'est le 8. Depuis que tu racontes ton histoire, c'est le chiffre qui me vient en tête. C'est le chiffre éternel. C'est surtout 8 secondes. C'est la chance de survie d'une personne sur autoroute. quand on change son pneu sur l'autoroute, on a 8 secondes de chances de survie. C'est ton véhicule qui l'a percuté, mais clairement, il avait très peu en traversant cette autoroute. Ce n'est pas Brigitte qui l'a heurté. C'est 8 secondes. Après, c'est schématisé.
– Félix Bollaert : Je comprends. Qu'est-ce que vous avez ressenti en parlant, aujourd'hui?
– Brigitte: Là, je dirais que c'est un peu dégagé. Je me suis défoulée.
– Félix Bollaert : Vous exorcisez.
– Brigitte: Comme Ne pas en parler, c'est une bonne défense. Les autres n'ont pas à supporter le poids de cette histoire.
– Félix Bollaert : Vous avez changé? La femme que vous êtes a changé?
– Brigitte: J'essaie de ne pas changer, mais je suppose que oui.
– Félix Bollaert : On vous l'a dit?
– Brigitte: Non. Personne n'ose me le dire, peut-être. Je ne le ressens pas comme ça. Je suis peut-être plus engagée quand je veux quelque chose, plus forte.
capture