logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 13h00 sur France 2

capture
–  Il m'a ouvert 4 doigts. J'ai encore des cicatrices ici. Et au niveau du nombril, sur 1 cm.
– Parce qu'il était armé?
– Il était armé d'une faucille.
– On a subi des remarques étant plus jeunes comme on peut en subir dans une cour de récréation, sans en tenir compte. Mais là, ça a été plus violent que d'habitude. Ça a été plus grave.
capture
– Samuel et Nicolas vivent dans ce village depuis 3 ans, sans problèmes jusqu'alors. Depuis l'agression, ils ne se sentent plus en sécurité et ils ont décidé de déménager.
– Effectivement, ce n'est pas toujours évident de savoir passer à autre chose. Maintenant, ça va mieux. Penser qu'on déménage... On relativise mais c'était compliqué.
– L'agresseur vit toujours dans le village. Il sera jugé à l'automne prochain. Le caractère homophobe de son acte a été retenu.
– M.-S.Lacarrau: 2 nouvelles attaques de loups viennent d'être signalées dans le Gard. L'an dernier, 12 515 bêtes avaient été attaquées. Les éleveurs montent au créneau et réclament des mesures. Descendu en plaine, le loup n'est plus qu'à 10 km de Nîmes.
– Au surlendemain de l'attaque, l'éleveuse vient au chevet de ses bêtes blessées. Sur la vingtaine de moutons attaqués en 2 jours, elle n'a pu en sauver que la moitié.
– Dans Paffolement, il a essayé d'en attraper. Il n'a pas réussi. Les animaux couraient. Il les a attrapés par derrière. Le meilleur morceau chez les agneaux, c'est le gigot. S'il les attaque au niveau du gigot, ils sont foutus. On continue à les garder mais, économiquement, il y a une énorme perte.
– Trois des bêtes sont mortes sur le coup. La dizaine d'autres était trop gravement blessée. Elle a dû les euthanasier.
– Ily en a une qui a été complètement déchirée sur le côté. Tous les organes sortaient. Ce n'est pas possible. Une fois qu'elles sont attaquées au cou, une inflammation se fait. Ce n'est pas soignable. Quand on voit des animaux qui souffrent, qu'on doit les euthanasier... Ce n'est pas notre rôle. C'est triste. On est en colère.
capture