logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 7h10 sur France 2

– Je suis ravie qu'elle ait trouvé quelque chose, un poste. Elle a l'air d'avoir appris quelque chose de cette journée. Doncje suis ravie de ça.
– E.Thon: Cette journée m'a permis de revenir dans une entreprise. C'était comme si je faisais partie de cette équipe. J'ai été bien reçue. Je me suis retrouvée dans l'ambiance du monde du travail. Grâce à ça, j'ai recommencé à chercher du travail avec un certain dynamisme. Ça a payé, parce que j'ai trouvé.
– S.Pignal: Depuis, Essi a fait du chemin. Elle travaille dans un grand groupe international spécialisé dans les ressources humaines.
– S.Mouihi: Je devais recruter une assistante mission handicap. Lorsque j'ai rencontré Essi, cela m'a semblé tout à fait évident de la recruter. L'intégration s'est bien passée. C'est une intégration comme pour tout collaborateur.
– E.Thon: Je recrute les personnes en situation de handicap. Je m'occupe des partenariats, des conditions de travail des personnes en situation de handicap.
– S.Mouihi: Notre groupe est très impliqué sur le DuoDay. 80 agences d'emploi vont accueillir un travailleur handicapé pour former un duo d'un jour. Essi s'occupe aussi de toute la mise en oeuvre de ces DuoDay au sein de nos agences.
– Sophie Cluzel : Cette rencontre permet de faire tomber les préjugés, et pas que. Elle permet aussi de, peut-être, recibler son propre projet professionnel, de se dire: "Cela m'intéresserait d'aller travailler dans tel univers", et de voir que l'on n'est pas fait pour ça. Surtout, ça permet à des collaborateurs de vivre totalement toutes les difficultés et toutes les possibilités qu'a une personne
– S.Pignal: Le DuoDay, c'est aujourd'hui. De nombreuses entreprises ont décidé d'y participer. Pourquoi pas vous?
– Laurent Bignolas : C'est aujourd'hui et on en reparlera sur notre plateau à partir de 8h. Tout de suite, la météo. Valérie, ça donne quoi, aujourd'hui?
– Valérie Maurice : Vous voulez vraiment que je vous dise tout? Juste pour aujourd'hui, alors. Ce n'est pas mal. On en profite. C'est pratiquement le dernierjour. On est pris en sandwich. Une dépression en Allemagne nous apporte des nuages.