logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 6h30 sur France 2

– On travaille plus avec le haut du corps.
– Laurent Bignolas : C'est compliqué, dans le milieu professionnel? plusieurs étapes. Travailler après mon accident m'a permis de retrouver un peu d'utilité sociale, que j'avais perdue. Ça a été très bien pour moi. J'avais fait beaucoup de ski alpin.
– C.Ballestrero: Tu es pharmacienne.
– D.Le Sausse: J'ai fait beaucoup de ski alpin. Au niveau financier, ça a été compliqué. Il m'a fallu reprendre pleinement. Même si j'ai adapté mon poste, c'est compliqué.
– Laurent Bignolas : Merci. Restez avec nous. Delphine continuera de nous raconter son histoire pendant toute la matinée. Isabelle nous rejoint pour une initiative écoresponsable inédite en France. Tiens, mon téléphone sonne... Je croyais que vous m'appeliez pour me demander quand vous passiez. Pas du tout!
– Isabelle Martinet : Bonjour, Madame. Bravo.
– Laurent Bignolas : Vous venez parler d'une initiative écoresponsable. J'ai vu les images. J'ai été étonné. Vous dites que ce sont des jeunes qui font du neuf avec du vieux.
– Isabelle Martinet : C'est ça. Le jean est un bon basique. On a tous un jean dans notre garde-robe. On est à 55 millions de pièces importées par an. C'est presque un jean par personne chaque année. Le jean peut devenir écologique. Deux jeunes ont créé un jean à partir de chutes retissées. C'est un jean écologique, mais pourquoi? C'est fabriqué en France à partir de chutes de tissus. La teinture est naturelle. On est allés en Normandie pour rencontrer le créateur et le fabricant.
– J'ai entre les mains le 1erjean fabriqué en France à partir de 100 % de matières recyclées. Il y a 0 g de coton brut. Il est travaillé à partir de 2 choses. C'est 50 % de chutes de coton recyclé. Notre tisseur a des chutes de production qu'il va déchiqueter, refibrer, retisser, travailler, pour en faire une toile de coton qui va être mixée avec 50 % de fibre REFIBRA, une technologie autrichienne qui mixe des chutes de copeaux de bois avec des chutes Tout ça va s'associer et donner le 1erjean à partir de 100 % De là, on a choisi de faire une couleur bleue de la toile en passant par les fils jusqu'au patch, pour faire un rappel à la matière recyclée, qui n'a consommé que 22 litres d'eau contre 7000 litres en moyenne pour un jean classique.