logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 2h10 sur TF1

– Dans ma tête, tout devrait bien aller. Si tout se passe comme je l'ai décidé, ça devrait être magique. Mais on n'est pas à l'abri d'un souci technique. On a toujours l'habitude, en pyrotechnie, de faire preuve de beaucoup d'humilité, parce qu'on n'a pas de répétition et parce que ça reste de l'artifice. C'est de l'explosif de divertissement. Donc, l'incident peut toujours arriver et générer une panne informatique, une rupture de faisceaux, qui ferait qu'un poste de tir ne fonctionnerait plus ou qu'il faille annuler le spectacle, l'interrompre. Ça peut arriver.
– En régie, Stéphane gère une urgence. Un radeau est en feu. Probablement des retombées pyrotechniques.
– On devient de plus en plus vigilants, parce que ça crame à gauche et à droite. C'est éteint ou vous êtes dessus ? Départ de feu sur radeau courbe. Attention avec l'hélice. *-On va se décaler un peu.
– Ramène les pompiers pas loin pour porter assistance, éventuellement. Mais qu'ils n'utilisent pas de lances à eau, sinon ils vont tout défoncer.
– Tandis que Stéphane assure le spectacle malgré les difficultés, David scrute le ciel. Il ne peut s'empêcher de noter une fusée qui ne s'élève pas assez haut, pas assez vite. Mais pour nous, peu importe, la magie opère. Que serait notre voyage dans le monde des artificiers sans un dernier coup d'éclat, sur la tour Eiffel, pour le feu d'artifice du 14 juillet ? Le Groupe F a installé son quartier général sur le parvis du Trocadéro. L'ambiance est moins décontractée qu'au pont du Gard. Car pour le feu le plus attendu de France, le timing est plus que 6 jours de préparation et 8 heures le jour] pour tout installer sur la dame de fer. Jonas a la délicate mission de tout organiser.
– On est satisfaits quand tout est en place et que l'on est sous tension. L'année dernière, on avait moins d'une heure avant le début du spectacle pour pouvoir se retourner. On espère cette année être un peu plus en avance que l'année dernière.
– Yves, le dénicheur des feux en Chine est aussi sur le pont. Depuis 8 ans, il est chargé d'implanter les plus grosses bombes, celles qui vont monter jusqu'à 200m du sol pour embraser le ciel de Paris.