logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 2h10 sur TF1

–  Nous sommes là depuis 17h30. On attend patiemment que la nuit tombe pour voir le beau spectacle. On pourrait attendrejusqu'à min patiemment.
– Je n'ai pas essayé tous les emplacements. Mais depuis 8 ans, d'ici, on voit à peu près tout ce qui se passe. Voilà pourquoi, ce petit coin d'herbe, il n'est pas à nous, mais on y tient.
– Quand on était enfants, je me rappelle qu'on venait pique-niquer. C'était l'une de nos sorties avec les parents et les amis. On venait pique-niquer le lundi de Pâques, en général. C'était une journée superbe. Il y a très longtemps que j'avais entendu parler de ce spectacle et j'avais envie de le voir.
– L'allumage devrait être automatique, normalement.
– On a un petit frisson et un p Mais ça va. Si on est sereins, si le temps est au beau fixe, si on n'a pas de vent et pas de pluie, on est détendus. Mais bon, on reste quand même sur le qui-vive.
– En régie, Jonas Bidault supervise le spectacle. Son principal ennemi, c'est le vent qui peut dévier la trajectoire des A tout moment, Jonas peut décider d'arrêter un tir s'il y a un risque de retombée au mauvais endroit.
– Attention, départ dans 2s.
– La météo a été clémente. Pendant une heure, le Groupe F a ensorcelé le pont du Gard. Mais à 400km de là, loin du soleil du Midi, c'est une autre affaire. Il flotte sur le lac d'Annecy comme un air de vacances. Pourtant, le plan d'eau n'appartient plus vraiment aux plaisanciers. L'équipe Ruggieri a pris possession des lieux avec ses 95 embarcations bardées d'explosifs. A 3 jours du spectacle, tout irait bien, si ce n'est le cauchemar de tout artificier : l'orage qui approche. David est inquiet. La conception du spectacle est terminée. Sa réussite dépend maintenant de la résistance de l'installation face aux caprices de la météo. Pour Stéphane, en charge des opérations, les ennuis ne font que commencer.
– On va arrêter car le tonnerre arrive. Si vous voulez crever, c'est votre problème, mais ça nous concerne On va s'arrêter. Juste le temps de voir comment ça évolue. On fait une pause de 30mn. Comme on travaille avec de la pyrotechnie et que le risque d'orage pourrait nous faire des départs sur les produits, on est obligés d'arrêter toute activité.