logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 mai 2019 à 2h10 sur TF1

– Celui-là, il est plus que bien, parfait. Je sais quel est le travail qui est en amont et c'est vrai que je suis admirative de ce métier-là parce que c'est pas un métier facile. C'est les seuls à pouvoir nous fournir des cuirs de cette qualité et cette façon de faire qui est très artisanale. C'est un plaisir en tant qu'artisan de travailler avec ces peaux-là.
– Ici, on est loin, très loin de la tannerie familiale cachée au bord d'une rivière du Limousin. A Bellac, Nathalie Gal ne se repose pas pour autant. D'autres commandes sont en préparation.
– Beaucoup croient que j'ai des choses à prouver. J'ai rien à prouver. Je fais ça avec mon coeur, j'aime le produit, les gens avec qui je travaille. Ah oui, c'était les plus beaux, mais non triés, c'est ça.
– On est une petite entreprise. Chacun doit être un peu polyvalent. On doit s'épauler. Dès qu'il y en a un qui a une petite faiblesse, son collègue met un peu le coup de main en plus pour l'aider, simplement.
– Avancer ensemble en utilisant des techniques centenaires, c'est la recette de la tannerie pour continuer de vivre aujourd'hui. Vacarme des machines A Aubusson, Bernadette travaille déjà sur une nouvelle moquette.
– Viens voir.
– Elle reste certaine que c'est la qualité qui sauvera la Manufacture Royale du Parc.
– Le Milleret, il y a un grosse partie à réparer. Ça partira pas aujourd'hui, mais ça, on va le faire partir. C'est ce que t'as mis de côté. Ca, tu le fais partir aujourd'hui.
– Persuadée aussi que les technologies et la modernité ne remplacent pas l'oeil et la main de l'homme, le fil et l'aiguille.
– Tu le décales un peu, tu vois, Aucune machine ne peut faire ça. c'est très délicat à faire. Il faut vraiment avoir l'habitude.
– Oui. Ça tourne un peu. Tu le vois ?
– Les réparations, ça, on peut pas le remplacer par une machine. C'est pas possible.
– Dans l'usine de porcelaine, c'est un peu le contraire, on a choisi la modernité pour évoluer et survivre. Au milieu de ce ballet de machines ultramodernes, Lucien et ses éternels moules en plâtre se sont fait une petite place.